Le Département de la justice US fait arrêter 125 « cyber-criminels »

01 juin 2018 à 15h36
0
John ASHCROFT, « Attorney General » en charge du Département américain de la justice (www.usdoj.gov), a signalé jeudi qu'à la suite d'une investigation de sept semaines, 125 personnes suspectées de « cyber-criminalité » ont été arrêtées.

Ces suspects ont été identifiés dans le cadre d'une vaste opération menée par les forces de police américaines en collaboration avec des autorités étrangères, dont celle du Ghana et du Nigeria.

Plusieurs réseaux aux activités « illégales », de la piraterie informatique, à la revente en ligne de produits volés, on été identifiés. Selon M.ASHCROFT, ces organisations auraient escroqué « près de 125 000 victimes pour un montant global de 100 millions de dollars ».

Parmi les suspects arrêtés, a précisé le Département américain de la justice, certains sont soupçonnés d'avoir volé des documents confidentiels archivés dans des systèmes informatiques gouvernementaux, obtenu des coordonnées bancaires en s'introduisant dans des systèmes d'entreprises, ou encore mis hors service une hotline sur la maltraitance...

« Les autoroutes de l'information devraient être utilisées pour la communication, l'information et le commerce, et non comme une voie rapide pour le crime », a rappelé John ASHCROFT.

Au cours du premier semestre 2003, une opération du même type a entraîné l'arrestation de 135 personnes. Malgré ces coups de filet, les initiateurs de Blaster et de SoBig, virus de type vers qui ont limité les performances de millions d'ordinateurs cet été, n'auraient toujours pas été inquiétés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Noos durcit le ton contre les pirates
Manpower France réorganise son portail Internet
ART : Paul Champsaur croit à la TV sur ADSL
Microsoft, MPO et Warner réinventent le CD
Association de bienfaiteurs ...
Noos durcit le ton contre les pirates
Manpower France réorganise son portail Internet
ART : Paul Champsaur croit à la TV sur ADSL
Un logiciel de caché sur le SPV e200
Microsoft, MPO et Warner réinventent le CD
Haut de page