Intel Pentium IV Mobile : chaud devant ?

Vincent
12 décembre 2001 à 22h48
0
00FA000000050043-photo-pentium-iv-mobile.jpg
Comme vous le savez certainement, Intel devrait lancer vers le mois de mars/avril son premier processeur Pentium IV dédié aux PC portables.

Toutefois la consommation d'énergie et la chaleur dégagée par ce processeur nouvelle génération risque de poser problème.

En effet, le Pentium IV Mobile cadencé à la fréquence de 1.6 GHz ou de 1.7 GHz nécessitera l'utilisation d'une batterie plus puissante et de deux ventilateurs au sein du portable et ce malgré l'utilisation d'une finesse de gravure de 0.13 micron.

La consommation électrique de ce nouveau processeur sera par conséquent plus élevé qu'un Pentium III-M 1.2 GHz (5 Watts pour le Pentium IV Mobile contre 2 Watts pour le Pentium III).

Mais la possibilité de proposer dans un PC portable un processeur cadencé à des fréquences aussi élevées que 1.7 GHz devrait malgré tout être une bonne carte à jouer pour imposer le Pentium IV Mobile sur le marché haut de gamme.

On notera tout de même que ce nouveau processeur sera proposé avec un chipset DDR et qu'une version 2 GHz sera proposée vers la fin de l'année 2002.
Modifié le 18/09/2018 à 14h50
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

iPhone 12 Pro Max / Huawei Mate 40 Pro / Google Pixel 5 : lequel choisir pour la photo ?
Test ASUS ZenBook Duo 14 (2021) : l’ultraportable créatif est-il à l’aise en création ?
Bon plan VPN : CyberGhost, NordVPN, Surfshark, toutes les promos VPN de ce week-end
Notre sélection de logiciels et applications pour diminuer la fatigue des yeux devant un écran
CES 2021 : Netgear présente de nouvelles solutions 4G LTE et 5G
Quelle est la meilleure plateforme de SVOD en Janvier 2021 ?
Test Samsung HW-S61T : une barre de son évolutive et fidèle, avec une ampleur limitée
Couvre-feu à 18 h : où et comment télécharger et remplir son attestation de déplacement ?
Faut-il enlever une seconde à une minute ? Des scientifiques y sont favorables
Un VPN protège-t-il vraiment mon anonymat sur Internet ?
Haut de page