Microsoft affirme que l’Union européenne n'enquête pas sur Passport

Par
Le 11 juin 2002
 0

Microsoft annonce à la presse que l’UE n’a pas ouvert d’enquête sur la compatibilité de son système d’authentification Passport avec la législation européenne.

Fin mai 2002, Frits BOLKESTEIN, commissaire européen pour le marché intérieur, annonçait que Bruxelles lançait une étude "en concertation avec les autorités nationales" sur la compatibilité du système .NET Passport de Microsoft avec "la législation européenne en matière de protection des données".

M.BOLKESTEIN répondait ainsi à une question écrite du député européen Erik MEIJER (GUE/NGL), membre néerlandais du Parlement de Strasbourg.

Aujourd'hui, en réaction à cette information largement diffusée, la direction du numéro un mondial du logiciel dément qu'une enquête officielle, quelle qu'elle soit, ait été menée sur son système d'authentification par l'Union européenne.

"Aucun des quinze Etats membres de l'Union européenne, ou la Commission elle-même, n'enquête sur Passport", a déclaré l'avocat de l'éditeur, Peter FLEISCHER, lors d'une conférence de presse.

Peter FLEISCHER a ajouté que Microsoft avait engagé "un dialogue constructif" sur ce sujet avec Bruxelles.

Pour mémoire : Passport offre la possibilité aux sites partenaires de Microsoft de consulter les informations personnelles de l'internaute stockées dans la base de données du système, et permet à l'internaute de ne pas réintroduire ces données à chaque visite.

"L'Union européenne n'a pas demandé d'enquête. Nous partageons simplement des points de vue, nous éclaircissons des idées fausses et clarifions certains sujets", a ajouté Richard PURCELL, chargé des problématiques de protection de la vie privée chez Microsoft.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top