Des Eee PC Pine Trail vraiment abordables chez Asus

24 décembre 2009 à 12h11
0
00F0000002685120-photo-asus-eee-pc-1005p.jpg
Asus a officialisé à son tour ses mini-portables à plateforme Intel Pine Trail. Il complète ainsi la série Eee PC Seashell avec trois modèles embarquant la deuxième génération de la plateforme Atom d'Intel : les 1001P, 1005P et 1005PE.

Le fabricant met sans surprise l'accent sur deux des principaux apports du nouvel Atom en promettant de « muscler les performances et l'autonomie ». Il revendique effectivement une autonomie herculéenne de 14 heures, permise par la technologie maison Super Hybrid Engine qui permet d'optimiser la consommation de l'Eee PC en fonction des tâches en cours d'exécution, alors qu'un de ses concurrents annonce 9 heures et demie. Dans les faits, avec une batterie à 6 cellules, les premiers tests révèlent une autonomie de 8 heures dont il ne devrait pourtant pas avoir à rougir.

Les trois modèles partagent par ailleurs une configuration similaire. Ils s'articulent tous trois autour d'un écran WSVGA de 10,1 pouces surmonté d'une webcam VGA et disposent d'une puce Intel Atom N450, comportant un CPU cadencé à 1,66 GHz et un GPU GMA 3150, de 1 Go de mémoire vive et d'une batterie à 6 cellules de 4400 mAh en standard pour un poids de 1,27 kg.

Le modèle premier prix, l'Eee PC 1001P, est livré sous Windows XP avec un disque dur de 160 Go. L'Eee PC 1005P bénéficie quant à lui de Windows 7 Edition Starter, qui offrirait une meilleure autonomie. L'Eee PC 1005PE passe enfin à un disque dur de 250 Go et à 500 Go d'espace de stockage en ligne WebStorage.

Les Asus Eee PC 1001P, 1005P et 1005PE seront commercialisés à une date non précisée pour respectivement 260, 280 et 300 euros. Une fois n'est pas coutume, le cout inférieur promis par Intel pour sa solution Intel Pine Trail se répercute sur le prix de vente.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page