Humeur : le netbook a-t-il dévié de son concept ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
03 décembre 2009 à 14h15
0
Parce qu'il est parfois frustrant de commenter l'actualité tout en s'astreignant à une certaine réserve, la rédac' vous propose régulièrement des billets d'humeur qui nous permettent d'offrir un regard plus personnel sur l'actualité de l'univers high-tech, au travers d'articles parfaitement subjectifs qui ne reflètent finalement que l'avis de leur auteur. A l'approche des fêtes, et après la sorite des premiers netbooks Ion, nous revenons sur ces portables hybrides qui semblent avoir pris un certain embonpoint depuis le premier Eee PC d'Asus...

Lors de la présentation du dernier iPod Touch, Apple, jamais avare en raccourcis pour le moins faciles, s'est livré à une comparaison plutôt osée : une photo d'utilisateur de netbook (un Dell Mini) tentant, évidemment en vain, de le glisser dans la poche de son pantalon. Traduire : l'iPod Touch est un meilleur ordinateur de poche qu'un netbook. Evidemment, la comparaison est abusive et typique des travers d'Apple lors de ses keynotes. Néanmoins, ne peut on pas y trouver un fond de vérité ? Après tout, un iPod Touch ou un iPhone permettent de surfer dans des conditions correctes, de vérifier ses mails, voire même de faire un peu de Skype. Soit une bonne partie des activités pour lesquelles les netbooks étaient conçus à la base. Certes, avec un écran miniature et sans le confort d'un clavier physique. Mais, au moins, avec un système d'exploitation parfaitement adapté à l'appareil, ce qui n'est pas le cas de ces Netbooks dont le concept a visiblement dérivé...

0190000002649622-photo-ipod-touch-netbook-450.jpg
Crédit : Gizmodo


0000006402072010-photo-logo-intel-atom-2009.jpg
Revenons en arrière, au premier Netbook, l'Asus Eee PC. Apparue en 2007, cette machine partait d'un concept très simple : un PC portable de petite taille, léger, peu puissant, et embarquant un système d'exploitation simplifié, uniquement conçu pour faire un peu de bureautique, surfer sur le net et éventuellement converser avec ses proches sous Skype ou en messagerie instantanée. Pas de disque dur, ça n'est pas fait pour ça. Néanmoins, très vite, le concept a été détourné de son but original, pour sacrifier aux désirs du geek qui veut toujours plus dans un espace le plus réduit possible : pourquoi ne pas y inclure un disque dur ? Et une vraie distribution Linux ? Non, Linux ça ne marche pas : proposons les avec Windows XP ! Et ce disque dur est trop exigu, passons à 160 Go. Et une batterie 6 cellules, il faut que ça dure ! Et voilà comment on en est arrivé à ce que nous avons entre nos mains aujourd'hui : un PC portable pas franchement très léger, plutôt épais, équipé d'un système d'exploitation, pourtant ancien, pour lequel il n'a visiblement pas été fait et qui conserve tous les inconvénients du produit original. Le processeur est toujours à la ramasse, l'espace trop réduit pour proposer à la fois un clavier de taille raisonnable et un trackpad confortable, et le chipset graphique anémique ne permet pas d'exécuter le moindre jeu récent en espérant sérieusement y jouer.

000000C800643448-photo-asus-pc-eee.jpg
000000C801695950-photo-ordinateur-portable-samsung-nc10-xiov-1270w-160go-clone.jpg


Le Netbook qui voulait se faire aussi gros que le Boeuf

« Oui mais un Netbook, ça n'est pas fait pour jouer, c'est juste une machine pour faire de la bureautique et du surf », me répondra-t-on. Certes, mais voilà le problème du netbook, à l'origine de toutes les frustrations qu'il engendre : le netbook est, tel qu'il est vendu aujourd'hui, un PC portable qui fait croire qu'il peut faire plus, sans tout à fait y parvenir. C'est la grenouille qui voulait devenir aussi grosse qu'un bœuf, et on y croit. On se dit que le GMA, ça doit bien pouvoir faire tourner quelques vieux jeux (ben non, même pas, ou alors des bien vieux !), on se dit que faire un peu de Photoshop léger, ça ne doit pas être si catastrophique (bon, les palettes recouvrent l'intégralité de l'image, ça n'est pas bien grave), qu'un petit divx dans le train ça peut le faire... Et ça a toujours l'air de marcher, si si, regarde, ça marche... Bon, ça rame un peu mais ça marche... Avant qu'on se rende compte que finalement, on ne peut pas faire grand chose d'autre que de la bureautique et du surf. Et encore, pas dans des conditions optimales : la plupart des navigateurs web s'avèrent assez lourds au démarrage et l'interface d'un Office 2007 n'a visiblement pas été conçue pour une si petite diagonale.

0000006402072388-photo-logo-nvidia-ion.jpg
Alors, hourra, voilà les netbooks Ion. Avec Ion, on va pouvoir jouer cette fois ci, il y a une 9400 à l'intérieur. Bon, pas aux derniers jeux mais au moins à quelques hits plus anciens. Et l'écran est plus grand, enfin ! Oui d'accord mais... Du coup il ne rentre plus dans mon sac ! Et le trackpad est toujours mal placé. Et Windows XP tourne toujours comme un veau, parce que le processeur n'a pas changé et que la puce graphique s'accapare davantage de mémoire partagée. Sans compter que certains constructeurs ne se privent pas pour passer la barre des 500 euros. Bref, d'un petit portable à moins de 300 euros destiné uniquement au surf et à la bureautique, on est arrivé à un portable d'entrée de gamme dont le prix et les dimensions taquinent désormais ses grands frères, sans être vraiment aussi confortable qu'eux. Bien sur, ça marche : le prix reste avantageux et de nombreux utilisateurs y trouvent sans doute leur compte. D'ailleurs les chiffres de vente parlent d'eux mêmes : dans l'esprit des consommateurs, les portables au prix supérieur à un netbook apparaissent presque comme des objets de luxe. Mais d'un point de vue personnel, je ne peux m'empêcher de regarder cette machine hybride avec perplexité : elle pourrait être plus que le PC au rabais qu'elle est actuellement, et je lui préfère de plus en plus mon portable 15 pouces... ou mon Smartphone.

Chrome OS : Google est-il l'avenir des Netbooks ?

0000006401798428-photo-google-chrome-logo.jpg
Quel avenir donc, pour le netbook ? La réponse appartient peut être à Google, dont le Chrome OS, récemment annoncé, pourrait recadrer les choses, à défaut d'être LA solution. Pour résumer, Chrome OS est un système d'exploitation léger, basé sur le navigateur du même nom, et sur l'idée, peut être simpliste, que l'on utilise un ordinateur pour aller sur Internet, et que les applications web comme Google Documents permettent d'y faire notamment... de la bureautique ! Va-t-on enfin voir ces petites machines pourtant pas inintéressantes embarquer un système adapté ? En soi, le concept du netbook est plutôt intelligent. Ce qui lui manque, c'est un système qui ne cherche pas à faire plus que ce à quoi il est destiné. Les distributions Linux embarquées sur les premiers Netbooks s'approchaient de cette vision, tout comme la version Netbook Remix d'Ubuntu, mais souffraient peut être d'un certain manque de finition qui a pu rebuter les acheteurs grand public. Chrome OS est un pari risqué, peut être trop radical et limité dans son approche « web only ». Mais le futur OS de Google a au moins le mérite de tenter un nouveau type de système pour ces machines dont l'identité est encore floue. En attendant, d'un point de vue matériel, 2010 devrait apporter des netbooks encore plus performants, ce qui tendrait plutôt vers une frontière encore plus mince entre ces mini portables et les PC « classiques ». C'est, semble-t-il, ce qu'une part non négligeable d'utilisateurs plébiscite. Le netbook va-t-il redevenir une machine aux fonctionnalités spécifiques, ou devenir définitivement synonyme de PC à bas prix ?

0190000002612722-photo-chrome-os.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
La 5G serait 90% plus efficace que la 4G en termes d'énergie, selon Nokia
Profitez du Black Friday pour offrir un clavier gamer RGB Aukey à prix cassé
Bon plan Cdiscount : l'aspirateur Dyson V7 Motorhead en promo pour le Black Friday
L'ESA a publié les nouvelles données collectées par la sonde Gaia
SSD portable SanDisk 1 To à prix cassé pendant le Black Friday Amazon
Black Friday : la Nintendo Switch Lite avec 4 jeux à moins de 300€
Black Friday Amazon : L'aspirateur robot Ecovacs Deebot 605 à -50 %
Sélection du TOP des offres sur Cdiscount avant le Black Friday
Économisez 200€ sur cette montre connectée Garmin Fenix 6X Pro grâce au Black Friday Amazon
Haut de page