Black Screen of Death : Microsoft clame son innocence

01 juin 2018 à 15h36
0
0096000002643666-photo-bsod.jpg
Nous apprenions hier que plusieurs personnes avaient été touchées par un bug surnommé Black Screen of Death. En effet, au démarrage de leur machine, après s'être identifiés sur leur session, certains utilisateurs ne retrouvèrent qu'un écran noir avec une interface dépourvue des éléments classiques tels que la barre des tâches ou le système de notifications. Seule une fenêtre de l'explorateur de fichiers était ouverte, pointant sur le dossier Ordinateur. Selon la firme britannique Prevx, qui a mis à disposition en téléchargement un correctif, ce problème surviendrait après l'installation des dernières mises à jour publiées par Microsoft le 3 novembre dernier.

Contacté à ce sujet, Microsoft déclarait alors avoir ouvert une enquête afin de déterminer la nature exacte du problème. Christopher Budd, responsable de la communication du département sécurité chez Microsoft, explique pour sa part : « en ce qui concerne les mises à jour de sécurité du mois de novembre et les changements de permissions effectués au sein de la base de registre qui se traduisent par des erreurs de système pour certaines personnes, Microsoft a ouvert une enquête ». il précise : « la société en a conclu que ces rapports n'étaient pas fondés ».

La firme de Redmond encourage les utilisateurs affectés par ce problème à contacter l'équipe d'assistance de Microsoft. Selon la firme Prevx, ce bug toucherait Windows 2000, NT, XP, Vista et 7.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Olivier Aizac :
Zoho intègre l'API de Google Docs à ses services
Google limitera l'accès gratuit aux news
Facebook révise sa politique de confidentialité, compte 350 millions d'utilisateurs
Thunderbird 3 : une seconde et ultime RC disponible
Motorola lance son Milestone en France : Android 2.0 et écran tactile multipoint
Avec W9 Replay, M6 duplique sa TV de rattrapage
SSD : version corrigée de la mise à jour Trim d'Intel
Google limitera l'accès gratuit aux news sur demande des éditeurs
Google, Dailymotion et TF1 champions de la vidéo sur internet
Haut de page