500 millions de processeurs x86 livrés chez AMD

Alexandre Laurent
24 juillet 2009 à 08h23
0
Certes, les finances d'AMD ne vont pas précisément pour le mieux, mais la firme, qui célèbre cette année son quarantième anniversaire, a tout de même trouvé cette semaine une occasion de célébrer ses succès. AMD a en effet annoncé avoir franchi, il y a quelques jours, le cap des 500 millions de processeurs x86 livrés à ses clients et partenaires.

Voilà qui, à l'heure des premiers processeurs AMD six coeurs, de la DDR3 et d'une gravure en 45 nanomètres, nous ramène quelques années en arrière, à l'époque des K5 et de ses prédécesseurs, lorsque AMD prit le parti de lutter sur le segment du x86 avec son concurrent de toujours, Intel.

Aujourd'hui malmené par son rival, en proie à des difficultés financières sans précédent, AMD franchit ce seuil symbolique alors que la firme connait un tournant dans son existence : aujourd'hui propriétaire d'ATI et donc présent sur le marché des cartes graphiques, AMD a début 2009 entrepris de se séparer de ses unités de production au profit d'une nouvelle entité, GlobalFoundries, ce qui fait que ce 500 millionième processeur n'a probablement pas été fabriqué par ses soins !

0000009102053224-photo-amd-40-ans.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top