AMD fête ses 40 ans, happy birthday AMD !

01 juin 2018 à 15h36
0
En ce premier mai, fête du travail pour nous autres français, la firme américaine AMD fête son quarantième anniversaire. C'est en effet le 1er mai 1969 que fut créée la société Advanced Micro Devices par Jerry Sanders et une poignée d'actionnaires avec pour mise de départ 100 000 dollars. Implantée à SunnyVale, petite ville californienne, AMD fera ses premières armes avec l'Am9300, un registre MSI de 4 bits qui ne sera pas commercialisé, pas plus que les 18 produits suivants. Et alors qu'AMD ne commercialise toujours rien, la société compte déjà 53 employés.

Trois ans plus tard, en 1972, AMD fait son entrée en bourse et lève 8 millions de dollars pour préparer son avenir. A l'époque, AMD émet 525 000 actions au cours de 15 dollars chacune. En 1973, la firme ouvre sa première unité de fabrication en dehors des Etats-Unis, en Malaisie. Cinq ans après sa création AMD compte déjà 1 500 employés et génère 26 millions de dollars de chiffre d'affaires.

En 1975, AMD se lance dans le marché de la RAM avec la mise au point de sa première puce mémoire, l'Am9102. La même année, AMD propose le premier clone du processeur Intel 8080. En 1976, les deux fondeurs se mettent d'accord et signent un accord de licences croisées, accord qui sera renouvelé en 1982. Et alors que tout va toujours pour le mieux entre AMD et Intel, la firme de Sunnyvale lance en 1986 la première EPROM (erasable programmable read-only memory) d'un million de bits avant de développer, un an plus tard, la technologie CMOS avec le soutient du nippon Sony.

C'est en 1987 que les ennuis commencent véritablement avec Intel, le groupe faisant sa première demande d'arbitrage suite à un litige l'opposant à Intel. Mais il faudra attendre 1991 pour qu'AMD mette véritablement les pieds dans le plat avec le lancement de l'Am386, mettant un terme au monopole d'Intel. Entre le mois de mars 1991 et le mois d'octobre de la même année, AMD écoule un million de puces Am386.

0000009102053224-photo-amd-40-ans.jpg


En quarante années d'existence, l'historique d'AMD est forcément riche, mais c'est dans les années 90 que la firme va véritablement changer d'orientation stratégique. Outre le lancement de l'Am386, AMD créé en 1993 une co-entreprise avec Fujitsu pour développer des mémoires Flash. En 1994, Compaq accepte d'équiper ses ordinateurs de microprocesseurs AMD alors qu'en 1997, AMD lance le K6 suivi en 1999 du fameux Athlon, le premier processeur x86 a franchir la fréquence de 1 GHz.

Les années 2000 sont pour AMD tout aussi riches avec la sortie des processeurs Opteron, permettant au fondeur de lutter contre Intel dans le segment très convoité des serveurs alors que l'arrivée des Athlon 64 est un coup de maître, AMD proposant avant Intel les premiers processeurs 64 bits à architeture x86. Et comment ne pas évoquer le rachat en 2006 d'ATI par AMD, un rachat qui aura fait couler beaucoup d'encre alors que la fameux projet Fusion motivant ce rachat n'a toujours pas trouvé de concrétisation. Depuis cette date, AMD enchaîne les pertes avec des résultats financiers régulièrement négatifs. Pour assurer son avenir, AMD a du se séparer, en octobre dernier, de ses unités de production, pour se concentrer exclusivement sur le développement de puces et microprocesseurs. Reste à savoir si cette inflexion stratégique permettra à AMD de sortir de l'ornière.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Salut l'ancêtre : Clubic souffle sa neuvième bougie
Dessins de la semaine : manif dans ton pc !
Clubic Week : mdr, ptdr et pas lol
Dialog : Internet mobile et le jeu vidéo en relief
VOD : une offre légale à la hauteur du piratage ?
  S.T.A.L.K.E.R. : Call Of Pripyat  confirmé en images
La démo de  Battlestations : Pacific  est en ligne
Une nouvelle mise à jour à destination de  Fallout 3
La démo jouable de  Cryostasis  est disponible
Haut de page