🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Insolite Hadopi : un maire se constitue prisonnier

01 juin 2018 à 15h36
0
02049684-photo-jean-pierre-enjalbert.jpg
Jean-Pierre Enjalbert, maire de la ville de Saint-Prix dans le Val-d'Oise, s'est rendu mercredi matin dans un commissariat de police pour se constituer prisonnier au nom de tous les internautes qui téléchargent illégalement. Il a rapidement été relâché, et se félicite du retentissement médiatique donné à son action, dont la presse avait été prévenue par le biais d'un communiqué. Cet élu du parti Debout la République demande que le volet répressif du projet de loi Création et Internet soit abandonné au profit d'une valorisation de l'offre légale, alors que le texte fait son retour devant l'Assemblée nationale.

L'idée n'est pas radicalement nouvelle, mais fait toujours son petit effet. Fin 2006, des opposants à la loi DADVSI avaient déjà conduit une action du genre, en allant se livrer à la police pour avoir contourné des mesures techniques de protection. Comme le maire de Saint-Prix, ils avaient rapidement été relâchés, mais espéraient que leur action contribuerait à faire prendre conscience du bien-fondé de leurs critiques à l'égard de la loi. « Je suis hostile au volet répressif du projet de loi. Internet est une grande médiathèque universelle. Il faut organiser son ouverture plutôt que de mettre en place ce système de flicage inefficace que les vrais pirates du web vont réussir à contourner », a déclaré Jean-Pierre Enjalbert à l'AFP.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Hello : Un ordinateur à 1 euro chez Orange
La Fondation Symbian lancerait son App Store
Le président de l'Arcep, JC Mallet, démissionne
Deux des demi-dieux de  Demigod  en vidéos
La justice américaine enquête sur Google Book Search
France Télécom affiche un chiffre d'affaires en baisse de 2,6%
Snow Leopard : exportation des vidéos vers YouTube
  ArmA 2  sera disponible le 26 juin prochain
IBM poursuit avec Juniper, augmente son dividende
Google reste la marque la plus puissante du monde
Haut de page