Les anti-spywares veulent une protection légale

Vincent
Par Vincent
Publié le 25 mai 2005 à 16h05
00FA000000115829-photo-microsoft-antispyware-analyse.jpg
Suite aux deux nouvelles lois adoptées par les parlementaires américains hier (voir cette brève), Microsoft a déploré l'absence d'article permettant de protéger les sociétés qui éditent des logiciels anti-spywares contre des "plaintes futiles". La firme de Bill GATES réclame et espère qu'une nouvelle loi viendra protéger ces logiciels qui répondent "à une forte demande du public". Depuis le mois de janvier, Microsoft propose gratuitement un logiciel anti-spywares.

Depuis quelques temps, des sociétés qui éditent et proposent des spywares ont déposé plusieurs plaintes contre certains éditeurs responsables de logiciels anti-spyware. Gator, connu également sous le nom de Claria a ainsi attaqué la firme "PC Pitstop" spécialisée dans l'anti-spyware pour publicité mensongère. De son côté New.net a attaqué Lavasoft, responsable du logiciel Ad-Aware, pour publicité mensongère et diffamation. La société accuse le logiciel de Lavasoft de qualifier les logiciels "New.net" de "voleur de données" et de supprimer automatiquement des PC les logiciels New.net sans l'autorisation de l'utilisateur. Des arguments à la véracité douteuse qui n'ont fait l'objet d'aucune démonstration pratique ...

Les parlementaires seraient actuellement en train de réflêchir à propos d'une éventuelle loi qui protégerait les sociétés "anti-spywares", mais pour l'instant rien n'a été officialisé ...
Vincent
Par Vincent

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.