Virus / ver : Sober.i passe à l'attaque

Vincent
22 novembre 2004 à 10h04
0
Plusieurs firmes spécialisées dans la sécurité annoncent qu'une nouvelle variante du désormais populaire ver "Sober", baptisée "Sober.i" se propage très rapidement depuis vendredi sur les PC européens. Le ver se présente sous la forme d'un email contenant du texte en anglais ou en allemand avec une pièce jointe d'environ 55 ko qui contient le virus/ver. L'objet du mail est généralement du type "Delivery failure notice" , "Faulty mail delivery" ...

Lorsque la pièce jointe du mail est ouverte, le PC qui utilise Windows est infecté. Il envoie alors des mails simialires à vos contacts présents dans votre carnet d'adresse. Les PC infectés possèdent deux fichiers qui servent au ver et qui sont difficiles à effacer manuellement car lorsque l'un est éradiqué, le deuxième présent en mémoire est capable de le regenérer peu de temps après. Les anti-virus à jour sont cependant capables d'éradiquer pour de bon cette nouvelle variante de Sober.

Pour rappel, des anti-virus gratuits pour protéger votre PC sont disponibles dans notre logithèque, dans la section utilitaire. Vous pouvez également trouver des logiciels dédiés à cette tâche et des suites complètes "Sécurité" dans notre comparateur de prix logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Epic vs Apple : la juge trouve la stratégie d'Epic
scroll top