Un tout-en-un et des cartes mères Eee chez Asus

14 octobre 2008 à 16h08
0
Après avoir complété sa gamme Eee d'une machine de bureau économique au début du mois de septembre, Asus dévoile l'Eee Top. Il s'agit d'un ordinateur de bureau tout-en-un, à l'image de l'iMac d'Apple, présentant la particularité de disposer d'un écran tactile. Asus semble s'intéresser de près au tactile puisque après avoir évoqué et donc concrétisé une machine de bureau, le fabricant envisagerait de produire des ordinateurs portables tactiles.

000000F001420636-photo-eee-monitor.jpg
000000F001420638-photo-eee-monitor.jpg

Quoi qu'il en soit, l'Eee Top adopte une configuration proche de ses ainés fixes et portables en embarquant un processeur Intel Atom cadencé à 1,6 GHz, 1 Go de mémoire vive DDR2 et un disque dur de 160 Go. Son écran large (ratio 16/10) est surmonté d'une webcam de 1,3 mégapixels et d'un microphone, et dissimule par ailleurs 2 hauts parleurs de 4 watts chacun. Richement doté en connectiques diverses, il dispose d'un lecteur multi-cartes, de 6 ports USB, de 3 connecteurs audio, d'un port Gigabit Ethernet et du WiFi N.

La machine est livrée avec Windows XP mais aucune mention n'est faite d'une préparation spécifique pour une utilisation au doigt. Bien qu'Asus ne l'ai pas encore officiellement annoncée, elle est d'ores et déjà disponible en pré-commande auprès d'une boutique en ligne britannique qui le propose pour 400 livres sterling (soit environ 500 euros).

Asus ne compte toutefois pas s'arrêter en si bon chemin avec sa marque Eee puisqu'une gamme de cartes mères devrait prochainement faire son apparition. D'après le magazine en ligne taïwanais DigiTimes, le fabricant souhaiterait populariser la marque Eee auprès d'autres catégories d'utilisateurs. Très peu d'informations ont filtré mais on peut malgré tout imaginer qu'il sera bientôt possible de monter soit même son propre nettop.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet