Photokina 08 : un capteur Fuji particulièrement sensible

23 septembre 2008 à 19h40
0
Déjà réputé pour ses capteurs capables d'enregistrer des images selon une dynamique étendue ou de monter plus haut (et surtout beaucoup mieux) en sensibilité que ceux de la concurrence, voilà FujiFilm qui continue sur sa lancée avec une nouvelle référence : le Super CCD EXR. Fuji aura attendu l'ouverture de la Photokina, le grand salon de l'image qui se tient tous les deux ans à Cologne en Allemagne, pour dévoiler ce nouveau capteur présenté par le constructeur comme « reconfigurable » en fonction de ce que l'on veut en faire. De quoi s'agit-il ?

L'idée est la suivante : proposer un capteur capable de s'adapter à tous les types de prise de vue :
  • standard : par exemple un paysage ou un portrait dans une lumière que l'on qualifiera normale ;
  • faible luminosité : scène d'intérieur et de nuit ;
  • fort contraste : un contre-jour par exemple.
Dans le premier cas, le capteur fonctionnera « normalement » et à pleine résolution. Dans le deuxième type de scène, beaucoup plus délicat à réussir, il associera les informations issues de deux photosites voisins et de même couleur afin de créer un seul et unique point homogène et plus précis. Pour permettre cette fusion dans les meilleures conditions, le capteur a été redessiné de façon à rapprocher les pixels identiques ce qui permet dans le même temps d'éviter l'apparition d'artefacts (comme l'apparition, du fait de la fusion de pixels de couleurs différentes, de points d'une couleur qui n'est pas présente pas dans la réalité).

00FA000001647414-photo-capteur-fujifilm-super-ccd-exr.jpg

La position des photosites a été revue de façon à ce que les pixels de même couleur soient rapprochés, améliorant ainsi la sensibilité et réduisant les artefacts


Enfin, pour améliorer la dynamique en cas de sujet à fort contraste, FujiFilm a à nouveau joué sur les photosites mais cette fois en les spécialisant, l'un étant chargé d'enregistrer l'information présente dans les hautes lumières, l'autre dans les ombres. Pour permettre aux photosites d'enregistrer l'information contenue dans les zones d'ombre, FujiFilm joue sur le temps d'accumulation qui sera accru.

Dans le cas du capteur qui équipe le S5 Pro, le gain en dynamique était obtenu en associant des photosites de tailles différentes : un large pour les informations associées aux ombres et un plus petit pour les informations relatives aux hautes lumières. Le nouveau capteur Super CCD EXR présente l'avantage d'éviter d'avoir à développer des photosites de tailles différentes et surtout, il permet de choisir librement le gain dont on a besoin (temps d'accumulation multiplié par deux, quatre ou plus en fonction de la plage dynamique dont on a besoin). Il a cependant un inconvénient, celui de réduire la résolution dans le cas de scènes de faible luminosité ou présentant des sujets à fort contraste, la faisant chuter de 12 millions de pixels à 6 millions.

Ce capteur sensible et dynamique devrait faire son apparition vers janvier / février sur le successeur du F100fd. Le passage d'un mode à l'autre reste à préciser, même si Fuji évoque dès à présent un fonctionnement à la façon du dispositif de reconnaissance automatique des modes scène qui équipe le FinePix F60fd, l'appareil basculant automatiquement en mode « faible luminosité » lorsque la scène est sombre, etc. Même si, en attendant la sortie de ce premier compact, les possibilités de ce nouveau capteur restent théoriques, on ne peut dès à présent que regretter que Fuji garde ses capteurs pour son usage personnel au lieu de les commercialiser à la façon d'un Sony.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top