IDF 2004 : Roadmap des évolutions serveurs Intel

Par
Le 13 septembre 2004
 0
Difficile de savoir où donner de la tête à l'IDF tant les conférences, , tables rondes, présentations et autres one to one s'enchainent à un rythme effréné. Pourtant il est des conférences intéressantes, même si elles n'attirent finalement que peu de monde. Ce fut notamment le cas d'un keynote où Intel a dévoilé sa roadmap en ce qui concerne les évolutions de ses Processeurs et chipsets dédiés au monde des serveurs, et que l'on résumera de la sorte : le Montecito est loin d'être la seule nouveauté de taille d'Intel.

0000011800099156-photo-idf-2004-roadmap-serveur.jpg


Du côté des solutions processeurs, nous avons eu droit à un florilège de noms de code tous aussi cryptiques les uns que les autres. Ainsi nous devrions voir apparaître courant 2005, l'Irwindale, sorte de processeur Nocoma avec 2Mo de mémoire cache. Plus tard, Intel lancera les Montvale et Cranford mais aussi les Potomac et autres Tulsa. Il s'agit ici principalement de Xeon multiprocesseurs gravés en 90 nanos et disposant de la fameuse technologie EM64T (le 64 bits par Intel). Ce type de processeurs sera géré par le futur chipset Twin Castle qui supportera notamment le bus PCI-Express ainsi que la mémoire DDR2. Le Tulsa devrait être le premier processeur Xeon doté de deux cores et évoluera plus tard, visiblement après 2006, en Whitefield. La slide ci-dessous nous apprend également que le Montvale remplacera le Montecito avec comme changement principal une finesse de gravure de 65 nanos. Au delà la visibilité se réduit considérablement avec un seul nom de code : "Tukwila" censé incarner la relève pour les Itanium...

000000b400099176-photo-idf-2004-serveur-1.jpg
000000b400099177-photo-idf-2004-serveur-2.jpg
000000b400099178-photo-idf-2004-serveur-3.jpg
Modifié le 18/09/2018 à 14h56

Les dernières actualités

scroll top