Q6850 : nouveau processeur quad-coeur chez Intel

20 septembre 2018 à 14h15
0
0000009601458296-photo-logo-du-intel-core-2-quad.jpg
Intel, premier fabricant de processeurs au monde, met à jour sa gamme de processeurs haut de gamme quadri-cœurs. Le Q6850 fait son entrée au catalogue. Il est cadencé à 3,0 GHz, dispose d'une fréquence de bus de 1 333 MHz (333 MHz Quad-Pumped), de 8 Mo de mémoire cache de second niveau (cache L2) et d'une gravure de 65nm.

Il remplace deux processeurs qui ont près d'un an et qui vont quitter le catalogue courant juillet. Il s'agit des QX6800 et QX6850, cadencés respectivement à 2,93 et 3,0 GHz, gravés également en 65nm et disposant d'une fréquence de bus de 1.333 MHz.

Contrairement aux QX6800 et QX6850 de la famille des Core 2 Extreme qui ont un coefficient multiplicateur débloqué vers le haut, ouvrant des possibilités étendues du côté de l'overclocking, le coefficient de ce nouveau modèle de la famille Core 2 Quad est bloqué. Intel fait donc du neuf avec du vieux et aurait pu par exemple faire appel à la gravure à 45nm, maitrisée depuis quelques temps déjà sur toute la gamme Penryn. Aucune information relative au prix de ce futur modèle n'a encore été communiquée. Aujourd'hui, une puce comme le QX6850 se négocie aux alentours de 850 euros.

Mise à jour : Contactés par nos soins, Intel France se refuse à tout commentaire sur ce processeur. Aux dernières nouvelles, son existence serait sérieusement remise en question.

01E0000001458298-photo-photographie-du-processeur-intel-core-2-quad.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Retards pour les processeurs Via Nano
TomTom mise sur 15 millions de GPS autonomes écoulés en 2008
Nokia PC Suite 7 : nouvelle version du logiciel de synchronisation pour smartphones
GeForce 8400M GS: probable GPU mobile à problème ?
Un million d’utilisateurs pour Office Live de Microsoft
Date, infos et images de  X3 : Terran Conflict
Last.fm propose d'écouter gratuitement l'album
TIC : le Fonds francophone des inforoutes lance son 16ème appel à projets
Après Windows 7, le futur Windows ne sera pas Windows
Haut de page