Windows 8.1 Preview : nos premières impressions

A l'occasion de sa conférence Build, Microsoft dévoile la Preview de Windows 8.1, le successeur de Windows 8, et ce... 8 mois après la sortie de ce dernier. Nous avons testé cette version préliminaire et nous vous livrons nos premières impressions. Interface plus personnalisable, transition adoucie entre le bureau et Modern UI, intégration Skydrive approfondie ou encore nouvelles possibilités d'affichage pour les apps Metro : tour d'horizon du prochain Windows !

Evolution polarisante, s'il en est, de l'OS de Microsoft, Windows 8 tente d'unifier 2 environnements des plus différents : le bureau « traditionnel » et ses fenêtres, contrôlé au clavier et à la souris, et le nouvel environnement tactile des tablettes, optimisé pour la« consommation » de contenus et les applications en plein écran.

On ne peut pas dire que l'approche choisie par Microsoft n'ait fait que des heureux, et Windows 8.1 représente donc un enjeu important pour la firme de Redmond : affirmer ses choix tout en les affinant, sans pour autant donner l'impression de faire marche arrière (un sport auquel Microsoft est rompu ces temps ci...), et inciter davantage d'utilisateurs, mais aussi de développeurs à adopter l'environnement Modern UI et le Windows Store, qui n'ont pas encore tenu toutes leurs promesses jusqu'ici.

Modern UI : plus de personnalisation

Microsoft a lancé un pari des plus risqués avec Windows 8 : changer complètement l'élément le plus sensible de son système d'exploitation, à savoir... Son écran d'accueil. Utilisant l'environnement Modern UI (ex Metro), il apportait la promesse d'une expérience pensée pour le tactile, mais avec d'importantes limitations, notamment au niveau de sa personnalisation. Peu de choix dans les couleurs et les fonds d'écran, et surtout une certaine rigidité dans la réorganisation des applications.

A première vue, Windows 8.1 améliore sensiblement la situation. Comme pour Windows Phone 8, Microsoft introduit déjà davantage de flexibilité, ne serait-ce qu'en proposant 2 tailles de tuiles supplémentaires. En plus du carré et du rectangle, on trouve désormais un grand carré (4 fois la taille standard), ainsi qu'un petit carré (1/4 de la taille standard). Le premier permet de mettre encore plus en avant les contenus des tuiles dynamiques (exemple parlant : la météo), et le second de caser davantage d'applications, notamment des applications « mineures ».

01F4000006082284-photo-windows-8-1-captures.jpg


Hierarchiser ses applications, c'est bien : les réorganiser, c'est mieux. Là, on saluera 2 améliorations bienvenues : la possibilité de déplacer plusieurs tuiles simultanément (si, si !) et le renommage des groupes directement depuis l'écran d'accueil, sans passer par le « zoom sémantique ». Ca n'a l'air de rien, mais ça élimine le plus gros obstacle qui rendait toute tentative de personnalisation tellement rébarbative qu'on lâchait l'affaire assez vite.

012C000006082272-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082276-photo-windows-8-1-captures.jpg


Du côté des fonds d'écran, le nouveau panneau de personnalisation permet d'une part de voir les changements en direct, et d'autre part de choisir enfin parmi une multitude de couleurs, voire d'utiliser le fond d'écran du bureau Windows, qui s'affichera avec un contraste atténué pour préserver la lisibilité des tuiles.

012C000006082212-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082214-photo-windows-8-1-captures.jpg


L'écran de verrouillage était jusqu'ici (avec le fond d'écran du bureau) le seul espace vraiment personnalisable de Windows 8 : il permet avec Windows 8.1 d'afficher des photos locales ou issues de Skydrive en mode diaporama.

012C000006083488-photo-windows-8-1-preview-verrouillage.jpg
012C000006083490-photo-windows-8-1-preview-verrouillage-parametres.jpg


Autre évolution notable : il est possible de recevoir des appels Skype depuis l'écran de verrouillage, un scénario notamment illustré par le cas de figure d'un PC tout en un qui siège au milieu du salon.

01F4000006083486-photo-windows-8-1-preview-skype.jpg


Dernier point et non des moindres : Windows 8.1 sait s'adapter aux nouvelles tablettes 8 pouces, avec un mode portrait optimisé, utilisant notamment les groupes de tuiles comme des écrans d'accueil, en lieu et place du défilement continu, pas forcément très naturel dans cette orientation. Les applications de Microsoft ont été retravaillées pour mieux gérer le mode portrait, et certaines applications tierces franchissent également le pas, notamment le New York Times ou Twitter.

Le bureau et Metro : cohabitation plus heureuse ?

Cette dernière possibilité est le premier pas vers une cohabitation plus harmonieuse entre l'accueil Modern UI et le bureau Windows, toujours accessible depuis une des tuiles du premier.

La suppression du menu Démarrer est sans aucun doute la décision la plus controversée de Windows 8. Loin de nous l'idée de glorifier cet élément d'interface qui n'a jamais été un modèle d'ergonomie, mais on ne supprime pas facilement le cœur de l'interface de Windows depuis la version 95 sans faire de dégats. Le résultat ne s'est pas fait attendre : de multiples solutions, plus ou moins bien bricolées, ont fait surface pour rétablir le menu Démarrer.

Revenir en arrière sans admettre son erreur est une pirouette assez périlleuse pour Microsoft, et Windows 8.1 semble s'en tirer plutôt bien. L'astuce de Microsoft : rétablir un bouton Démarrer, accessible depuis la barre des tâches, mais pas le menu. Vous n'y couperez pas : Microsoft veut absolument vous faire prendre le « Metro » pour lancer vos applications ou effectuer des recherches.

01F4000006082216-photo-windows-8-1-captures.jpg


Néanmoins, en rendant l'écran d'accueil plus personnalisable, et en atténuant la violence du passage de l'un à l'autre via le fond d'écran, on ne va pas dire que les irréductibles du menu Démarrer applaudiront, mais on tient malgré tout quelque chose de beaucoup plus agréable et naturel, l'écran démarrer devenant une sorte de « mode » superposé au bureau.

01F4000006082272-photo-windows-8-1-captures.jpg


Ca n'est pas le seul changement opéré : Microsoft facilite également l'accès à l'ensemble des applications : exit le clic droit peu intuitif et place à un bouton sur l'écran d'accueil, ou à un balayage vers le haut (malheureusement impossible à réaliser au trackpad sur notre tablette de test). Celles ci peuvent être rangées par catégorie, ordre alphabétique, date d'installation et fréquence d'utilisation.

01F4000006082220-photo-windows-8-1-captures.jpg


On appréciera également la possibilité d'appeler la recherche sans quitter le bureau : c'est désormais un panneau latéral qui s'affiche depuis la barre d'icônes ou le raccourci Windows+S. On notera au passage, pour les utilisateurs d'écran de grande taille, qu'au delà du 1080p, la barre d'icônes est légèrement décalée vers le haut ou vers le bas, selon le coin duquel on l'appelle à la souris.

012C000006086700-photo-windows-8-1-preview-bureau-recherche.jpg
012C000006086698-photo-windows-8-1-preview-bureau-recherche.jpg


Enfin, Microsoft lâche du lest sur le démarrage du PC, qui peut désormais se faire officiellement sur le bureau ! Le comportement du bouton Démarrer peut être modifié de la même manière, via les options de la barre des tâches. On peut ainsi renvoyer directement vers la liste des applications, et même afficher en premier les applications « classiques ». Autant de compromis qui promettent de rendre l'utilisation de Windows 8.1 plus agréable pour ceux utilisant principalement le bureau. Pour les inconsolables, ça ne remplace clairement pas le menu Démarrer tel qu'il était, mais l'effort de cohérence est tout de même notable. Pendant qu'on y est, on notera qu'on peut à nouveau accéder à la fonctionnalité depuis le bouton Démarrer... Mais elle est enfouie dans le menu contextuel « power user » introduit dans Windows 8, cachez ces fonctionnalités avancées que je ne saurais voir !

01F4000006082218-photo-windows-8-1-captures.jpg


Applications Modern UI : de nouvelles possibilités d'ancrage

Si le bureau reste actuellement le seul moyen réellement efficace pour utiliser plusieurs applications simultanément, Windows 8 apporte plusieurs changements dans la gestion des applications Modern UI susceptibles de plaire aux « power users », ou en tous cas aux utilisateurs souhaitant afficher plus de 2 applications à l'écran. C'était déjà possible dans Windows 8, mais à une condition : une des 2 apps s'affichait dans un bandeau dont la taille n'était pas paramétrable. Windows 8 permet de s'affranchir de cette limitation, et afficher 2 applications sur une moitié d'écran chacune, par exemple, mais aussi d'afficher jusqu'à 4 applications Modern UI simultanément.

01F4000006082222-photo-windows-8-1-captures.jpg


Concrètement, le nombre d'applications dépendra de la largeur d'écran, Windows 8.1 utilisant comme unité des bandeaux de 500 pixels de large. Par exemple, sur un écran 1080p, on pourra afficher jusqu'à 3 applications, l'affichage en largeur étant juste en dessous des 2000 pixels. Une nuance est tout de même à signaler : sur les écrans gérant le mode High DPI, comme celui de la Surface Pro, on pourra effectivement afficher 3 applications... mais uniquement dans la taille de police la plus petite, et la moins lisible.

01F4000006082224-photo-windows-8-1-captures.jpg


Certaines applications permettent également d'ouvrir un contenu dans une nouvelle « fenêtre » : c'est le cas d'Internet Explorer par exemple. On pourra ainsi afficher 2 pages côte à côte, même en mode Modern UI.

Enfin, d'ici la sortie de la version finale, certaines applications bénéficieront d'un affichage optimisé pour les grandes diagonales : c'est le cas de l'application Courrier, dont nous avons pu voir une démonstration, même si cette nouvelle version n'est pas encore intégrée à Windows 8.1 Preview. On espère que ça sera le cas pour la version finale. Les utilisateurs de l'application diront qu'ils ont l'habitude. de prendre leur mal en patience.

Recherche : nouvelle interface et résultats unifiés

La recherche, toujours accessible soit depuis la barre d'icônes, soit directement en saisissant des caractères depuis l'écran d'accueil, évolue dans Windows 8.1, avec tout d'abord une unification des résultats. Plus besoin de spécifier l'emplacement : vous commencez à saisir vos termes et les résultats sont automatiquement agrégés : applications, titres présents sur votre PC, réglages, ou requêtes web.

Pour certains termes, tels que des lieux ou des personnalités, des pages spéciales de résultats apparaissent,. Recherchez un artiste, et vous pourrez accéder depuis une interface plutôt soignée d'ailleurs, à ses titres à écouter sur Xbox Music, sa biographie sur Wikipedia ou encore à des actualités. Pour une ville, on pourra en afficher les principales attractions, la météo ou encore accéder à Bing Maps. En revanche, c'est prévisible : seule la version américaine de Bing dispose de données suffisamment complètes pour afficher ces pages de manière assez exhaustive.

012C000006082234-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082240-photo-windows-8-1-captures.jpg


Windows Store : refonte de l'interface

Lancé avec Windows 8, le Windows Store a surtout fait parler de lui pour son manque d'applications majeures et pour sa navigation qui n'incite pas franchement à la découverte. La résolution du premier problème dépendra en partie du second : en l'occurrence, les démonstrations effectuées lors de la présentation de Windows 8 faisaient peine à voir, tant les clônes d'applications indisponibles en version officielle semblaient encore polluer toutes les pages (YouTube, Instagram, Facebook...). Pour Facebook, ça ne sera vraisemblablement plus qu'un souvenir : Steve Ballmer a annoncé l'arrivée prochaine d'une version Modern UI du réseau social.

012C000006082242-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082244-photo-windows-8-1-captures.jpg


Ca ne fera pas tout, mais les développeurs auront peut-être une raison supplémentaire de proposer leurs applications sur le Windows Store : celui ci se dote enfin d'une vraie page d'accueil, avec un premium éditorialisé, des recommandations, ou encore des applications populaires. Bref, ça devrait bouger davantage, la présentation actuelle sous forme de catégories étant des moins incitatives possibles. Les catégories sont toujours accessibles, et chacune d'entre elles dispose de sa page d'accueil.

Au passage, le Windows Store gagne un champ de recherche dédié, qui rend cette dernière beaucoup plus intuitive : devoir passer par le module de recherche de Windows pour trouver du contenu sur une boutique était plutôt bizarre. Windows 8.1 est décidément un retour à la réalité sur de nombreux points.

01F4000006082246-photo-windows-8-1-captures.jpg


Enfin, c'est visiblement à la mode : les applications du Windows Store sont, par défaut, mises à jour automatiquement. Un réglage permet de désactiver la fonctionnalité.

Skydrive à tous les étages

Skydrive s'invite quant à lui au cœur du système avec d'emblée une nouveauté de taille : le service cloud de Microsoft est pré-installé et disponible directement, y compris dans l'explorateur Windows... Et donc également dans Windows RT 8.1.

01F4000006082254-photo-windows-8-1-captures.jpg


Un panneau de configuration permet de synchroniser divers paramètres (applications Modern UI, réglages, écran démarrer, données des applications, favoris ou encore mots de passe), et de définir des exceptions en cas de connexion data limitée. La section Skydrive des paramètres permet également d'activer ou désactiver la sauvegarde par défaut des fichiers téléchargés sur l'espace de stockage en ligne.

01F4000006082256-photo-windows-8-1-captures.jpg


Dernière nouveauté à noter, cette fois ci dans l'application Skydrive pour Modern UI : la visionneuse de photos intégrées se dote d'options de retouches, et notamment de filtres et de réglages de l'image.

Liste de lecture : enfin un « Read Later » pour Internet Explorer

Une nouveauté pas bien originale vient agrémenter Windows 8.1 pour les surfeurs compulsifs : la liste de lecture. A l'instar d'applications comme Pocket, ou plutôt comme la fonctionnalité éponyme de Safari sur OS X et iOS, la liste de lecture permet tout simplement de sauvegarder un article pour une lecture ultérieure. Pour cela, un passage par la barre d'icônes et le menu Partager s'imposent, ce qui peut paraître étrange dans la mesure où on s'attendrait aussi à trouver l'option directement dans Internet Explorer.

012C000006082266-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082268-photo-windows-8-1-captures.jpg


L'interface de la Liste de lecture est assez originale : une fois un article sélectionné, l'application passe automatiquement en mode ancré, laissant l'essentiel de l'écran à Internet Explorer. Un exemple intéressant des nouvelles possibilités offertes par l'affichage de plusieurs apps Modern UI simultanément.

012C000006082270-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082274-photo-windows-8-1-captures.jpg


Xbox Music et vidéo

Windows 8.1 inclut une refonte de l'application Xbox Music assez conséquente. L'interface se voit repensée, et surtout, l'organisation recentrée autour de la bibliothèque musicale. Les services d'écoute en ligne sont toujours présents, mais plus au détriment de la musique de l'utilisateur, ce qui n'est pas un mal : l'interface du service était des plus déroutantes dans la mesure où on ne savait pas trop si on était dans sa collection musicale ou sur un store !

01F4000006083492-photo-windows-8-1-xbox-music.jpg


Les autres fonctionnalités sont toujours présentes, mais désormais accessibles depuis un panneau latéral, où on pourra donc accéder aux radios, et à la partie "Explore" qui donne accès au catalogue Xbox Music.

012C000006082226-photo-windows-8-1-captures.jpg
012C000006082230-photo-windows-8-1-captures.jpg


Du côté vidéo, on notera surtout la convergence avec la Xbox One, telle qu'elle a été montrée lors de la conférence Build : on peut commencer la lecture d'un film sur son PC et la continuer sur la console.

Photo : intégration de Photosynth

La couche photo de Windows 8.1 intègre la possibilité de réaliser des panoramas sphériques en utilisant la technologie Photosynth de Microsoft. Une intégration propre, en un tap : à quand la même sous Windows Phone ?

La visionneuse dispose quant à elle des mêmes possibilités de retouche observées dans l'application Skydrive : filtres, corrections, simulation de flous de profondeur de champ ou encore vignettage sont au programme.

Nos premières impressions

000000C805370450-photo-logo-windows-8-8-1.jpg
Après avoir passé quelque temps avec la preview de Windows 8.1, même s'il ne s'agit pas d'une version définitive, on a l'étrange impression d'utiliser la version finale d'un Windows 8 qui lui, du coup, nous apparaît comme inachevé ! Les bases posées parfois maladroitement par Windows 8, ou avec trop de radicalité, sont ici raffinées, polies. Les points qui fâchaient... Fâchent moins, il est sans doute encore trop tôt pour émettre un avis définitif sur certains points, mais la dualité bureau/Modern UI, pour citer un des points les plus polarisants de Windows 8, a visiblement fait l'objet d'une écoute, même incomplète, des critiques des utilisateurs. On sait Microsoft adepte du rétropédalage ces temps ci : celui ci n'est pas aussi improvisé, même si la firme de Redmond n'avouera qu'à mots couverts que la suppression totale du menu démarrer était une erreur. Les adeptes de ce dernier ne seront d'ailleurs pas pleinement satisfaits des choix opérés, mais on a au moins l'essentiel : une transition moins violente entre les 2 environnements, et la possibilité de démarrer sur le bureau sans passer par une solution non officielle.

01F4000006084068-photo-windows-8-1-accueil.jpg


D'un autre côté, Windows 8.1 booste Modern UI en refondant des composants tels que la recherche ou le Windows Store, et en multipliant les possibilités d'affichage d'applications sur le même écran : on va peut-être pouvoir envisager d'utiliser le nouvel environnement plus sérieusement. Evidemment, cela dépendra aussi de l'adoption de Windows 8.1 par les développeurs : les nouveautés feront-elles venir des applications plus riches et plus variées que l'offre actuelle ? On l'espère, car à l'heure actuelle, les applications Modern UI ont souvent « brillé » par leur inconsistance. Microsoft doit encore prouver que l'on peut créer des applications complexes de création de contenu dans cet environnement qui mérite plus que des applications gadget. On regrettera à ce sujet que l'application Courrier, malgré la promesse d'une nouvelle version enfin exploitable, soit livrée dans cette preview sous sa forme actuelle, toujours aussi basique. La prochaine version semble corriger de nombreux défauts... Mais il faudra encore attendre pour la tester !

01F4000006084070-photo-windows-8-1-mail.jpg


On aura l'occasion, ces prochains jours et d'ici la sortie de la version finale, de revenir plus en détail sur certains aspects ou fonctionnalités de Windows 8.1 (Internet Explorer, la sécurité, les nouveautés pour l'entreprise...). En attendant vous pourrez vous faire votre propre idée avec cette Preview, en rappelant qu'il s'agit bien d'une version non définitive, même si nous n'avons pas rencontré de problème particulier lors de notre prise en main.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Firefox 22 embarque WebRTC et asm.js pour les jeux en 3D
Oracle et Salesforce signent un partenariat majeur dans le cloud
Microsoft plancherait sur une version hébergée de Xbox Music
Sécurité : Google étoffe son rapport de transparence
Internet Explorer 11 : WebGL et SPDY font leur apparition
Infos US de la nuit : le match “Vinstagram”, la sécurité de Google, les PC Android
Windows Server 2012 R2 Preview disponible
Les pilotes GeForce passent en version 320.49
Nouvelles versions Beta pour Norton Antivirus, Internet Security et 360
Amazon Web Services insiste sur son modèle d’infrastructure
Haut de page