Windows 10 en test : la réconciliation ?

29 juillet 2015 à 19h00
0

Universal App Platform : Metro v2.0

Avec Windows 10, Microsoft a une ambition : faciliter la vie des développeurs en leur permettant de cibler plusieurs plates-formes avec un seul et unique développement. L'idée étant de s'appuyer sur la force de frappe que constitue toujours Windows sur PC, pour les convaincre de porter leurs créations sous Windows. On n'aurait du reste jamais pensé écrire cela il y a encore quelques années, mais c'est un fait : de nombreux développeurs à succès présents sur les App Stores mobiles sont notoirement absents de la plate-forme Microsoft (Whatsapp, Snapchat, Amazon, etc). Avec la promesse d'un seul code qui tourne sur tout l'environnement Windows, Microsoft peut effectivement espérer ramener au bercail certains éditeurs égarés. Et du reste, puisque nous citions Whatsapp qui dispose d'une Windows Phone, l'arrivée des apps universelles pourrait ouvrir tous les écrans Windows à Whatsapp, du smartphone à la tablette en passant par le PC... si son éditeur le veut !

Le modèle d'application inauguré avec Windows 8, WinRT, poursuivait déjà un but semblable : le même développement s'exécutait indépendamment sur PC, tablette ou tablette ARM. Mais il manquait une pièce capitale à ce puzzle : rendre le développement capable de s'exécuter sur smartphone. C'est chose faite avec Windows 10, puisque les Universal Apps (UAP) tournent à la fois sur PC, sur tablette, mais aussi sur smartphone avec Windows 10 Mobile. En prime, les Universal Apps devraient même arriver sur Xbox One... si tout va bien.

08124382-photo-windows-universal-app.jpg


Parallèlement aux UAP, les actuelles apps Modern profitent d'une upgrade significative. Précédemment, celles-ci s'exécutaient en plein écran sur Windows 8, limitant de fait grandement toute velléité de multitâches et renforçant la perception de dualité que l'on pouvait avoir de l'OS. Avec Windows 10, les apps Modern s'exécutent en mode fenêtré, directement sur le bureau. On peut donc facilement basculer d'une app à l'autre à la souris et faire cohabiter les apps feu Metro avec les apps Windows classiques. Mieux, pour les opérations sur les fichiers comme l'ajout d'une pièce jointe dans un mail, on a dorénavant droit à la vénérable donc éprouvée boîte de dialogue Windows pour naviguer dans ses disques durs. Fini donc le « machin » Windows 8 qui, en plein écran, nous proposait une navigation approximative et moins ergonomique que celle de Windows 3.1 dans nos fichiers. Bonne nouvelle !

01F4000008126208-photo-windows-10-rtm-orange.jpg

App Metro s'exécutant en mode fenêtré


Ces avancées assez significatives concernent tout autant les apps Metro existantes que les nouvelles apps. Si les apps Metro s'exécutent maintenant en mode fenêtré, et c'est bien, la conception de leur affichage n'a pas forcément été prévue pour cela : on se heurte alors à quelques limitations comme avec l'app Mail d'Orange dont les trois colonnes (dossier, listing des mails reçus et affichage de leur contenu) ne peuvent être redimensionnées. Petit détail cosmétique et pratique au passage : tandis que toutes les applications Win32 affichent une icône dans leur barre de titre, les apps universelles ne présentent aucune icône. Visuellement cela rend éventuellement l'identification des fenêtres plus difficiles, mais en pratique cela empêche surtout de fermer la fenêtre d'une app universelle en double cliquant sur son icône.

D'autres nouveautés plus techniques sont à l'ordre du jour avec l'accès à des API plus avancées comme DirectX 12. Rappelons au passage que ces apps continuent de s'exécuter dans un environnement sandboxé. Enfin, Microsoft propose de nouveaux kits de développement permettant aux développeurs de facilement porter leurs applications Android et iOS vers Windows.

Des apps universelles... avec des crashs

Alors que l'UAP n'est finalement qu'un superset de WinRT, la stabilité des premières apps n'est hélas pas à toute épreuve... loin s'en faut. On remarque très vite, en tout cas sur nos machines de test, que la plupart des apps Microsoft universelles ont une fâcheuse tendance à quitter inopinément, parfois sans même de sollicitation particulière de la part de l'utilisateur et toujours sans message d'erreur aucun. On a droit à un simple retour sur le bureau, de manière totalement imprévisible.

C'est vrai pour Microsoft Edge, c'est particulièrement vrai pour le Windows Store et c'est encore vrai pour Photos et Word Mobile par exemple. Dans ce cas de figure, un tour dans l'observateur d'évènements Windows nous apprend que l'app a été interrompue, car sa suspension a été trop longue... Ce qui ne nous aide pas vraiment à comprendre l'origine du problème. Et on ne peut pas dire que le détail des erreurs de Microsoft Edge nous aide à y voir plus clair. Seule consolation, on retrouve tous ses onglets précédemment ouverts en lançant Edge après un crash.

01E0000008127364-photo-windows-10-erreur-microsoft-edge.jpg

Exemple de crash de Microsoft Edge


Ce qui n'était déjà pas bon signe lors du développement de Windows 10, devient franchement inquiétant avec la RTM de Windows 10. De mémoire, la précédente technologie Microsoft aussi instable n'était autre que l'Active Desktop. Espérons que Microsoft corrige rapidement le tir, car sans cela l'ambitieuse stratégie d'effet halo que souhaite déployer l'éditeur risque fort de... tomber à l'eau.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top