Mercedes prend de court Tesla sur les voitures autonomes

06 mai 2022 à 18h35
31
Mercedes © Mercedes
© Mercedes

Premier système certifié niveau 3 en décembre dernier, le Drive Pilot de Mercedes sera proposé en option sur deux véhicules de la marque à partir du 17 mai.

Fin 2021, Mercedes est devenu le premier constructeur a obtenir une homologation de conduite autonome de niveau 3 pour son assistant de conduite en embouteillage baptisé « Drive Pilot ». La marque allemande commercialisera ses premiers véhicules équipés de cette technologie d’auto-conduite à partir du 17 mai. Les deux modèles éligibles sont la Mercedes-Benz Classe S et la voiture électrique EQS.

Lorsque le véhicule circule à moins de 60 km/h

Les acquéreurs pourront opter pour le système Drive Pilot en option. Comme nous le détaillions dans un article publié fin mars, ce dispositif peut certes assurer une conduite autonome, mais uniquement sous certaines conditions.

Concrètement, le Drive Pilot est susceptible de prendre le contrôle du véhicule sur un tracé préalablement archivé par Mercedes, vierge de tous travaux, ronds-points et autres feux de signalisation, et uniquement lorsque la vitesse du véhicule est inférieure à 60 km/h ; autrement dit principalement sur un axe autoroutier avec un trafic dense.

Dans ce contexte, le conducteur aura l’opportunité de laisser le Drive Pilot piloter son bolide. Pendant ce temps, il pourra regarder un film sur l’écran central ou simplement naviguer sur internet. Pas question de piquer un petit somme en revanche, puisque le conducteur doit toujours être en mesure de reprendre la main en quelques secondes.

Une option facturée quelques milliers d’euros

Côté tarif, les clients devront débourser 5 000 euros supplémentaires pour s’offrir les services du Drive Pilot avec une Classe S et 7 430 euros avec une EQS.

Britta Seeger, membre du conseil d'administration de Mercedes, s’est enorgueillie : « Mercedes-Benz est le premier constructeur à mettre en production en série un système de niveau 3 avec une certification internationale valide. Dans un premier temps, nous proposons en Allemagne cette technologie dans la Classe S et l'EQS. Par la suite, nous voulons également obtenir la certification pour les États-Unis d'ici la fin de l'année ».

Source : 20min

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
21
xavz78
Classe S et EQS ne sont pas comparables aux Tesla Model 3 et Y. Et ils n’ont pas la certification Américaine alors que Tesla se concentre sur celle-ci.
Trophyman900
Je vis en Europe donc que Tesla se concentre sur l’américaine je m’en fout et c’est ce moquer des acheteurs européens, donc bravo à Mercedes et loose à Tesla.<br /> Et sinon les model S et X existent non?
xryl
J’ai eu un système d’assistance à la conduite sur une i3 qui, pareil, se désactivait dès 60km/h et n’était activable que sur autoroute. Je travaille dans une grande ville, avec 80km d’autoroute par jour, aussi je me suis dit que l’option valait le coup pour les bouchons du matin et du soir.<br /> Résultat de l’expérience: j’ai dû l’utiliser 2 fois en 3 ans. Trop inutile. Le système finalement garde la voiture dans la file (comme les autres systèmes chez Kia ou Peugeot) et régule la vitesse à la vitesse de la voiture devant (comme les autres systèmes chez Kia ou Peugeot). Il se désactive dès qu’une moto ou une voiture change de file à la marseillaise.<br /> Contrairement à un conducteur normal qui anticipe le mouvement des véhicules devant, le système freine « franco » et en retard, pour réaccélerer à fond.<br /> D’accord, c’était pas un niveau 3, mais les limitations (60km/h et autoroute) font qu’il est inutile. Sur une Kia Niro électrique, il n’y a pas ces limitations et du coup, la fonction est 100x plus utile.
TAURUS31
Je veux pas casser ton trip mais le système que tu devais avoir sur ton I3 n’a sûrement rien mais alors rien a voir en niveau de conduite autonome avec ce que tu devais avoir.<br /> Pour la simple et bonne raison que c’est la première fois que c’est proposé, en option et sur des modèles haut de gamme.<br /> A comparer (j’ai la flemme de chercher, c’est vendredi) maïs c’est à 200% certains.
malak
« Sur une Kia Niro électrique, il n’y a pas ces limitations et du coup, la fonction est 100x plus utile. »<br /> Tu compares l’incomparable… là on parle de certification et d’autorisation de faire complètement autre chose que surveiller la route… avec une responsabilité sur le dos du constructeur. C’est une étape énorme de franchie. Ce n’est pas une simple aide à la conduite.<br /> Oui il y a de fortes limitations pour le moment, mais c’est une étape importante.
tfpsly
xavz78:<br /> Et ils n’ont pas la certification Américaine alors que Tesla se concentre sur celle-ci.<br /> Mercedes aussi se concentre sur la certification américaine :<br /> The international approval from December 2021 doesn’t mean self-driving Mercedes vehicles could be driven all around the world, though. Individual countries still set their own rules regarding autonomous tech in vehicles, and Mercedes is currently working on receiving certification in the United States, too.<br /> xavz78:<br /> Classe S et EQS ne sont pas comparables aux Tesla Model 3 et Y.<br /> La Tesla S, elle, se place entre les MB Class E et S/EQS. Mais quel rapport avec la choucroute?<br /> xryl:<br /> système d’assistance […] se désactivait dès 60km/h […] Résultat de l’expérience: j’ai dû l’utiliser 2 fois en 3 ans. Trop inutile.<br /> Effectivement, ça parait un peu tôt pour être une option intéressante. Et une option pour se trainer à 60 sur les Autobahns sans limite, bof non merci
ChezDebarras
c’est important d’avoir la « garantie constructeur » en cas de pb.<br /> Mais xryl parlait d’un cas concrêt. Et d’après ce qu’il décrit, ce système, génial sur le papier, est inexploitable en condition réelle car ça se désactive tout le temps.
Hard-With-Style
Moi je vois pas pourquoi je m encombrerai de ce genre de frais
dvaid
Sans être certifié, l autopilot tesla se débrouille très bien dans les bouchons et ne se désactive pas. Je n ai jamais vu de situation ou il fallait intervenir.
malak
Avec « l’autopilot », tu dois rester attentif et les mains sur le volant, ici non. Et non il ne désactive pas brutalement, il reste activé tant que le conducteur n’a pas repris les commandes, sinon il ne serait pas autorisé…
MattS32
Sauf qu’il ne parlait pas de ce système certifié niveau 3, mais d’une simple aide à la conduite, sur un autre modèle et chez un autre constructeur.<br /> À partir du moment où le « conducteur » est autorisé à devenir simple passager de la voiture, c’est que le système a atteint un certain niveau de robustesse et ne va pas se désactiver à tout bout de champ. Parce que repasser de passager à conducteur, ça prend un moment, donc il faut que ça n’arrive idéalement jamais de façon imprévisible…
Martin_Penwald
Pendant ce temps, il pourra regarder un film sur l’écran central ou simplement naviguer sur internet.<br /> Mouais, on en a déjà parlé sur la dernière annonce, et non, ça ne me semble pas possible de s’assurer que l’automobiliste puisse systématiquement reprendre le contrôle à temps. Par contre, il est très possible que le système fonctionne correctement 99,9999% du temps. Les conditions d’utilisation sont tellement restreintes que ça devrait bien se passer.<br /> Quant à l’accidentologie, je me demande si il y a des chiffres qui permettraient de comparer les performances du système par rapport à un être humain. À froid, je soupçonne qu’il permettra de diminuer les petits accrochages, mais que les effets sur le nombres de victimes de la route seront mineurs voire nuls.
os2
assez limitatif comme système<br /> clairement très loin d’une voiture autonome
MattS32
Martin_Penwald:<br /> À froid, je soupçonne qu’il permettra de diminuer les petits accrochages, mais que les effets sur le nombres de victimes de la route seront mineurs voire nuls.<br /> Vu les restrictions d’utilisation, c’est fort probable. Les autoroutes en heure de pointe quand ça roule au ralenti, c’est sans doute générateur de pas mal de tôle froissée à cause de conducteurs un peu inattentifs qui se font surprendre par l’accordéon, mais c’est pas des situations qui mènent à des accidents corporels graves.<br /> Faudra d’ailleurs se méfier des stats qui ne manqueront pas d’en être tirés, je suis prêt à parier qu’il y en a qui mettront en avant la mortalité par km parcouru bien plus faible pour ces Mercedes autonomes que pour l’ensemble du parc automobile allemand, avec du coup un double biais (berline haut de gamme, qui de base est déjà plus sûre que la moyenne du parc + conduite autonome uniquement dans des situations à faible risque).
Ipoire
Autonomie de niveau 3 uniquement sur autoroute, a 60kmh, jour de soleil, pas de brouillard, sur des routes sans travaux, routes répertoriés et validé par Mercedes…<br /> Comment peut on parler d’un système supérieur a Tesla avec tte ces contraintes ?<br /> Ca sent le bon chèque de Mercedes pour faire un coup de marketing.
malak
Car c’est de la réelle autonomie de niveau 3. De l’autonomie restreinte à certaines conditions, mais de la réelle autonomie. Pas de celle où tu dois rester attentif et les mains sur le volant.<br /> Cela peut paraitre une très petite étape certes, mais c’est une étape importante et obligatoire pour aller vers une plus grande autonomie. Il y a encore 15-20 ans de travail minimum… pareil pour Tesla malgré les délires de Musk.
echap2000
Il faut toujours soutenir les voitures européennes…
MattS32
Ipoire:<br /> Comment peut on parler d’un système supérieur a Tesla avec tte ces contraintes ?<br /> Parce que contrairement au système de Tesla, tu as légalement le droit de lâcher le volant et vaquer à d’autres occupations pendant que la voiture se conduit toute seule.
Jean-Charles_Bossard
Je pense qu’il suffira d’une simple mise à jour du logiciel pour que Tesla s’adapte à cette évolution de la législation européenne au 1er juillet. J’ai une Tesla M3LR FSD (110 000 km en 3 ans) et la conduite sur autoroute est particulièrement reposante, avec effectivement cette obligation agaçante de remettre la main sur le volant toutes les 15 secondes. Pour la petite histoire, si la voiture vous prend en défaut 2 fois, elle vous « punit » en supprimant tous les automatismes jusqu’au prochain arrêt.
gerome21
Avant de commenter le système du niveau de la classe S, il me semble qu’il serait judicieux d’un faire l’essai pour donner un avis éclairé.
MattS32
Jean-Charles_Bossard:<br /> avec effectivement cette obligation agaçante de remettre la main sur le volant toutes les 15 secondes.<br /> Non, tu n’as pas obligation de mettre les mains sur le volant toutes les 15s.<br /> Tu as obligation de les laisser tout le temps, et la voiture vérifie toutes les 15s que tu respectes cette obligation… Ce n’est pas du tout la même chose…
Tsaim
Jean-Charles_Bossard:<br /> ne au 1er juillet. J’ai une Tesla M3LR FSD (110 000 km en 3 ans) et la conduite sur autoroute est particuli<br /> Pas convaincu du tout, le problème de Tesla c’est qu’ils n’utilisent que les caméra sans autres capteurs donc pour le niveau 3 en Europe pour l’instant c’est à oublier. Ca fait plus de 10 ans que Tesla balade ses acheteurs sur l’Autopilot et aujourd’hui ils sont toujours incapable de le proposer réellement.<br /> Même aujourd’hui sur autoroute et par beau temps, les Tesla ont un gros problème avec les freinages fantômes ou quand il y a beaucoup de traffic, sans autres capteurs que les caméra il va falloir encore plusieurs années, peut-être même des dizaines, avant que ce soit réellement fiable.<br /> Et ne parlons pas des essais en cours en ville aux US qui sont catastrophiques, il est impossible de laisser entièrement la voiture conduire d’elle même.
Zozoor
Oui c’est purement législatif et pas technique…et rien le fait que tu insiste dessus montre ta « connaissance » du domaine.<br /> Tesla s’est fait épinglé plein de fois pour des conduites autonomes dans des conditions bien plus technique que celles décrites ici. Ils n’avaient pas le droit, certe, mais il le pouvait. La certification prouve seulement que la marque pense à passer la certification. Rien de plus. Rien ne pouve que Tesla ne pourrait pas la passer pour les même conditions ( et franchement, je pense qu’ils pourraient). Mais :<br /> c’est pas leur ADN<br /> ça demande de limiter drastiquement le mode actuel.<br /> Je vois aucune hype la dedans. Les performances m’impressionne guerre. Et j’ai même pas de Tesla. Mais je reconnais leur avance et savoir faire dans le domaine ( et celui de waymo)
MattS32
Zozoor:<br /> La certification prouve seulement que la marque pense à passer la certification. Rien de plus. Rien ne pouve que Tesla ne pourrait pas la passer pour les même conditions ( et franchement, je pense qu’ils pourraient).<br /> Mais oui, bien sûr… Depuis le temps que Musk fanfaronne sur les capacités d’autonomie de ses voitures, il « oublierait » de passer des certifications qui seraient pourtant un gros plus marketing pour étayer ses fanfaronnades…<br /> Non désolé, si Tesla n’a pas de certification, c’est sans doute bel et bien que :<br /> Tesla n’a pas le niveau requis pour y arriver (et le fait notamment de se limiter à l’utilisation des caméras, sans recourir à d’autres technologies de capteur y est probablement pour quelque chose, tout comme le fait d’avoir renoncé à redonder l’électronique de contrôle) malgré les fanfaronnades de Musk,<br /> et/ou Tesla ne veut pas assumer la responsabilité qui incombe au constructeur lors d’une circulation autonome de niveau 3 (c’est le constructeur qui devient responsable en cas d’accident).<br /> Dans les deux cas, le résultat est, pour le propriétaire de Tesla, une expérience utilisateur inférieure à ce que propose Mercedes, puisqu’il doit rester conducteur de son véhicule en toutes circonstances, même si le véhicule fait le gros du boulot à sa place.<br /> Zozoor:<br /> ça demande de limiter drastiquement le mode actuel.<br /> Absolument pas. La voiture pourrait tout a fait se comporter en niveau 3 dans les conditions dans lesquelles elle est certifiée pour ce mode, tout en maintenant le comportement actuel dans toutes les autres conditions. Aucune limitation donc, mais une liberté supplémentaire pour le propriétaire de la voiture quand les conditions sont réunies.
xavz78
Je suis tout sauf d’accord pour dire que Tesla se « moque des acheteurs européens ». C’est sans fondement, aucun.<br /> Que la firme tente de passer les régulations américaines ne veut absolument pas dire que leurs voitures ne seront pas non plus conformes aux critères européens !<br /> Et je vous retourne l’argument, sinon les classe E et EQE, C et EQC existent aussi non ? En tout cas le coeur de gamme c’est la model 3 / Y (plus susceptibles d’êtres achetés par les Européens). Et réciproquement, S et EQS sont tout sauf le coeur de gamme de Mercedes.
Trophyman900
Je fait juste la comparaison au niveau tarif. Quand a Tesla la conduite autonome sans aucun bug c’est très mal parti en n’utilisant que des caméras et zéro capteur.
gerome21
Il paraît évident que Tesla se désengage en douceur du concept de conduite autonome au profit d’une assistance de conduite par temps claire qui convient très bien au ciel Californien. Pour ce qu’il en est d’une conduite sous intempéries, (pluie, brouillard, neige, etc.) les caméras sont obsolètes. Il est dommage d’avoir lancé le débat de la conduite autonome et de se retirer ainsi sur la pointe des pieds.
xryl
Perso, les qualif et certif, je m’en tamponne. J’essaye et je vois si ça marche. Je pousse le système aux limites des conditions que j’estime avoir à rencontrer, et si il échoue, bah je ne lui fais pas confiance. Que Mercedes « passe la certif », honnêtement, c’est tout pipotron andaloux. Le jour où il y aura un mort (et ça va arriver), ce sera ton avocat contre le cabinet d’avocats de Mercedes, donc impossible de gagner (il n’y a qu’à voir le Tesla et le taxi parisien récemment).<br /> Pour revenir à l’aide à la conduite, vu que toi tu n’utilises que tes yeux pour conduire (à part quelques Marseillais qui conduisent au bruit), ils n’y a aucune raison valable qu’une voiture ne puisse pas faire pareil. Après, question résultats, c’est sûr qu’avec un radar, un lidar, un GPS top moumoute, une cartographie dynamique, tu arriveras probablement plus facilement au résultat, mais toutes ces solutions sont plus chères, plus difficiles de faire la fusion des capteurs, bref c’est un compromis à trouver.<br /> Le problème avec Tesla, c’est le gros poulet jaune ™. Vu que leur système se base sur une base de données de conduite énorme, il a un biais vers l’existant. Si tu arrives déguisé en poulet jaune géant, le réseau neuronal de la voiture, n’ayant aucun référence dans son apprentissage, n’a aucune raison de t’éviter. Et là, c’est le drame.<br /> C’est la vraie différence aujourd’hui entre l’IA et l’IR, la capacité de réfléchir avec de multiple facteurs dans des situations inconnues et pas que sur ce que tu as appris.
gerome21
La conduite, seulement avec les yeux, par temps de brouillard, de pluie intense ou de tempête de neige, cela devient vite insuffisant, le radar de ma voiture m’indique un véhicule devant (surtout ceux qui ont leurs feux arrière éteints) et règle sa vitesse en conséquence, alors oui on se sent plus en sécurité dans ces conditions.
StephaneGotcha
J’avoue que « uniquement dans les bouchons sur autoroutes »<br /> Ça ressemble beaucoup a un maintien dans la file et régulateur adaptatif :x<br /> Ça doit faire 3 ans que j’ai pas activé mon aide au maintien dans la file … le jour ou ta bagnole veut prendre la sorti de l’aire d’autoroute quand tu es a 130 ça surprend …
Guillaume1972
À quand le premier véhicule homologué de niveau IV? Quelque chose me dit que l’on va devoir attendre plusieurs années peut-être même une décennie, voire plus, parce que passer du niveau III au niveau IV, ce n’est pas une simple mise à jour mais une révolution.
xryl
Ça s’appelle pas Uber le niveau 4 ? Parce qu’au train où vont les choses, lorsqu’une voiture sera niveau 4, tu pourras plus l’acheter, seulement « louer » le service, histoire de toujours rester sans capital dans ta vie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Un roadster électrique en approche chez Alfa Romeo !
Vision AMG : un concept de supersportive 100 % électrique signé Mercedes
Tesla veut casser l'ennui pendant la recharge en projetant des films courts à ses clients
Haut de page