Orange présente les premiers usages de ses plateformes pour objets connectés

Par
Le 26 novembre 2014
 0
A l'occasion du salon de la recherche organisé par Orange, l'opérateur fait la démonstration d'une interface de gestion intelligente d'immeuble, et d'une solution de suivi et d'exploitation de données environnementales. Deux outils qui pourraient permettre au groupe d'étendre ses activités dans le domaine de l'Internet des objets.

Le salon de la recherche d'Orange rassemble les chercheurs, opérationnels et partenaires de l'opérateur depuis 10 ans. L'occasion pour le groupe d'y présenter les dernières innovations de son laboratoire. Sans surprise, au regard de l'intérêt que porte la société à ce domaine, l'Internet des objets était à l'honneur cette année.

Ainsi, l'opérateur a présenté un outil de gestion intelligente d'immeuble, basé sur une interface de programmation ouverte développée dans le cadre de l'initiative européenne FIWARE. Celle-ci réunit 48 acteurs publics et industriels européens du secteur des technologies de l'information et de la communication, afin de concevoir des outils de programmation standardisés, notamment pour les domaines de l'Internet des objets, du cloud, et du big data.

01e0000007776129-photo-interface-fiware-st-phane-foulon-pour-orange.jpg


L'interface de gestion permet de connaître en temps réel le nombre de personnes présentes dans le bâtiment (du moins celles qui ont utilisé leurs badges) et les entrées et sorties de véhicules. Elle rend également possible le contrôle à distance d'appareils comme les ascenseurs, la climatisation, le système de vidéo surveillance de l'immeuble ou ses extincteurs. Des données particulièrement utiles aux pompiers dans le cas d'incendies. De multiples capteurs fournissent les informations nécessaires, mais il est également possible d'utiliser des données externes.

Orange a également travaillé avec la ville de Nice et avec différents acteurs industriels comme Veolia et IBM sur une interface baptisée Ecocité. Il s'agit d'un outil de surveillance, d'analyse et de gestion de l'environnement qui centralise les données de différents capteurs. Mesure de la qualité de l'air, du niveau d'eau d'une citerne ou de la luminosité par exemple. L'outil ouvert est destiné aux professionnels du secteur. Il est basé sur la plateforme d'agrégation de données Datavenue d'Orange.

01e0000007776131-photo-ecocit-st-phane-foulon-pour-orange.jpg


Ces interfaces de gestion d'immeuble et de surveillance environnementale emploient toutes deux le protocole http afin d'être consultables via un navigateur, à partir de n'importe quel terminal, fixe ou mobile.

Orange compte étendre ses activités dans le déploiement d'infrastructures dédiées à l'Internet des objets. Nicolas Demassieux, Directeur Recherche et Stratégie du groupe, cite l'étude Idate, prévoyant que le nombre d'objets connectés atteindra 80 milliards en 2020. Afin de s'assurer une place confortable sur ce marché, Orange et ses partenaires tentent d'offrir des standards à l'industrie.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Orange

scroll top