🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Pourquoi la CNIL condamne-t-elle Free à payer une grosse amende ?

08 décembre 2022 à 12h50
2
cnil

La CNIL vient de condamner Free à une amende de 300 000 euros. Plusieurs choses sont reprochées au fournisseur d'accès.

Selon Univers Freebox, l'opérateur n'aurait pas assez fait attention à la protection des données de ses abonnées, et aurait eu quelques problèmes dans le reconditionnement de ses box. Raison pour laquelle, en plus de l'amende, « la formation restreinte de la CNIL a prononcé une injonction de mise en conformité en lien avec le respect du droit d’accès ».

Des mots de passe en clair

Après enquête, la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a pu constater plusieurs problèmes portant sur l'accès aux données des utilisateurs, ainsi que sur l'obligation d'effacer les données en cas de demande. Plusieurs requêtes n'ont ainsi pas été traitées dans les temps.

Plus problématique peut-être encore est la question des mots de passe déterrée par la CNIL. Pour l'administration, les mots de passe générés lors d'une inscription, d'un renouvellement ou d'une récupération étaient trop faibles. Ces mots de passe étaient par ailleurs accessibles en clair « dans la base de données des abonnés de la société », explique Univers Freebox.

Enfin, l'autorité administrative indépendante a critiqué l'envoi, par courrier ou mail, de ces mots de passe en clair, sans que ces derniers n'aient une date de péremption ou ne soient assortis d'une obligation de changement.

Des freebox reconditionnées comportaient des données des anciens utilisateurs

L'autre reproche de la CNIL tient au mauvais reconditionnement de Freebox, à cause duquel plusieurs milliers de ces appareils contenant encore les données d'anciens abonnés ont été envoyés à de nouveaux clients.

Ainsi, ce sont 4100 de ces appareils qui ont été « réattribués à de nouveaux clients sans que les données de ces anciens abonnés qui y auraient été stockées aient été correctement effacées. Ces données pouvaient être des photos, des vidéos personnelles ou l’enregistrement des programmes de télévision ». Un incident dont la correction par Free n'a pas ailleurs pas été correctement documentée, ce qui a constitué un autre manquement à ses devoirs de la part du FAI.

Source : Univers Freebox

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
gemini7
Citation : « Ces mots de passe étaient par ailleurs accessibles en clair « dans la base de données des abonnés de la société » »<br /> En clair, mais ils sont free, euh, fous.
Titan
Ils ont tout compris
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Samsung publie (enfin) un correctif pour ses SSD 980 PRO
Discord perturbe la fréquence mémoire des GeForce : corrigeons le problème
Ear (2) : les futurs intras de Nothing fuitent en photo, petits ou grands changements ?
AMD annonce le prix et les dates de disponibilité de ses Ryzen 7000X3D
Unpacked 2023 : Samsung dévoile ses nouveaux Galaxy Book3, prêts pour un face-à-face avec Apple ?
Samsung Unpacked 2023 : meilleurs... et plus chers, découvrez les nouveaux Galaxy S23
Artifact, cette appli propulsée par l'IA à mi-chemin entre TikTok et Google News
Comment ChatGPT a changé les plans de Google
Mars : Perseverance a complété sa réserve de secours d'échantillons
Partage de compte sur Netflix : ça ne va pas être simple (mais on vous explique)
Haut de page