Quelles solutions pour revendre son vieux téléphone ?

13 janvier 2012 à 11h26
0
Une étude de l'institut GfK publiée le 24 novembre 2011 prévoyait que 1,7 million de smartphones seraient vendus en décembre, dont une bonne partie allait trouver place au pied du sapin de Noël. Alors si vous faites partie des petits chanceux à avoir été gâtés par ce précieux high tech, il y a aussi de fortes probabilités que vous vous retrouviez avec un téléphone inutilisés entre les pattes. Tout le monde connait eBay, Price Minister ou le Bon Coin, nous n'y reviendrons pas. Mais il existe aussi d'autres débouchés pour vos tromblons de la com', ajoutant à l'aspect financier une dimension écologique. Chez les opérateurs téléphoniques et sur des sites spécialisés, on pratique « l'éco-cash ». Nous vous détaillons de ce pas ces solutions !

01C2000004855494-photo-illustration-smartphones.jpg
Que faire de son ancien smartphone ?


Le marché du téléphone, désormais porté par les smartphones (plus de la moitié des ventes depuis 2011), profite d'un joyeux dynamisme mais sait également se montrer cruel. Un focus GfK daté du 3 octobre 2011 table sur environ 24 millions d'unités vendues pour l'année écoulée, avec des prévisions resplendissantes pour les smartphones : 12 millions en 2011, 15 en 2012 et jusqu'à 20 en 2015. Parallèlement le taux de renouvellement est en constante accélération, à peine 18 mois aujourd'hui, alors que la durée de vie moyenne d'un téléphone (hors batterie) est estimée à 7 ans d'après le site spécialisé Magic Recycle. Il faut certes revoir cette durée à la baisse avec les smartphones, des appareils plus complexes et fragiles que nous utilisons de façon plus intense, mais l'envie de renouveler se fait également plus pressante avec les produits high-tech, donc un décalage perdure. Avec comme conséquence une accumulation impressionnante de « vieux » téléphones qui trainent dans les tiroirs : environ 100 millions d'après diverses sources (4 mobiles par foyer en moyenne, plus de 26 millions ménages d'après les derniers chiffres de l'INED) ! A 15 € en moyenne par mobile, cela représente tout de même la coquette somme de 1,5 milliard d'euros...

01C2000004855490-photo-vieux-smartphones.jpg


Une manne d'argent en sommeil qui a motivé de nombreuses entreprises à se lancer dans le rachat de téléphones. Des unités fonctionnelless, pour les reconditionner et les réinjecter sur les marchés de pays en développement, ou hors service, pour tenter de les réparer ou bien les recycler dans le cadre de la législation sur les D.E.E.E.. Les opérateurs téléphoniques Bouygues Telecom, Orange et SFR proposent eux aussi de racheter vos anciens mobiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Porn : Macron veut

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top