Quel est le forfait mobile le moins cher du moment ?

03 février 2021 à 11h32
0

Parmi les différents forfaits mobiles pas chers du moment, vous vous demandez quelle est l'offre la moins onéreuse du marché ? Quel opérateur a su tirer son épingle du jeu pour baisser encore plus les prix ?

La rédaction a sélectionné pour vous les forfaits mobiles les moins chers actuellement commercialisés, sélection qui est constamment mise à jour en fonction des offres des opérateurs.

Les forfaits mobiles les moins chers du moment

Forfait Free Mobile 50 Mo

Free 50Mo
  • Un abonnement presque donné !
  • Une forfait mobile sans engagement
  • Une bonne couverture réseau en France
Avis de la rédaction

Si sur son offre de base, Free affiche déjà un tarif très compétitif, l'opérateur s'est tout de même positionné sur une offre d'entrée de gamme à seulement 2€/mois (gratuit pour les abonnés Free !). A ce prix, Free vous propose chaque mois 50 Mo en très haut débit 4G/4G+

Avis de la rédaction

Si sur son offre de base, Free affiche déjà un tarif très compétitif, l'opérateur s'est tout de même positionné sur une offre d'entrée de gamme à seulement 2€/mois (gratuit pour les abonnés Free !). A ce prix, Free vous propose chaque mois 50 Mo en très haut débit 4G/4G+

Forfait Sosh 100 Mo

Sosh 100 Mo
  • Une offre bien fournie pour moins de 5€
  • Un forfait mobile sans engagement
  • Une couverture excellente via le réseau mobile Orange
Avis de la rédaction

Face à la concurrence toujours plus forte, Sosh s'attaque également au marché des forfaits pas chers avec une offre à seulement 4,99€/mois. Pour ce prix, la marque low cost assumée par Orange vous propose 100 Go en très haut débit 4G sur le réseau Orange

Avis de la rédaction

Face à la concurrence toujours plus forte, Sosh s'attaque également au marché des forfaits pas chers avec une offre à seulement 4,99€/mois. Pour ce prix, la marque low cost assumée par Orange vous propose 100 Go en très haut débit 4G sur le réseau Orange

Forfait Prixtel de 5 Go à 50 Go

Prixtel de 3 Go à 10 Go
  • Sans engagement
  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
Avis de la rédaction

Parmi les opérateurs virtuels (MVNO), Prixtel propose des prix très attractifs sur son offre forfait mobile qui s'adapte à vos besoins. Pour 4,99€/mois, Prixtel vous propose jusqu'à 10 Go en 4G/4G+ ajustable en fonction de vos besoins.

Avis de la rédaction

Parmi les opérateurs virtuels (MVNO), Prixtel propose des prix très attractifs sur son offre forfait mobile qui s'adapte à vos besoins. Pour 4,99€/mois, Prixtel vous propose jusqu'à 10 Go en 4G/4G+ ajustable en fonction de vos besoins.

Forfait Cdiscount Mobile 30 Go

Cdiscount Mobile 200 Go
  • Sans engagement
  • Appels illimités
  • SMS/MMS illimités
Avis de la rédaction

Si Cdiscount est l'un des derniers MVNO arrivés sur le marché, ce n'est pas le dernier pour proposer des tarifs toujours plus bas. Pour 9,99€/mois, Cdiscount vous propose 200 Go en très haut début 4G

Avis de la rédaction

Si Cdiscount est l'un des derniers MVNO arrivés sur le marché, ce n'est pas le dernier pour proposer des tarifs toujours plus bas. Pour 9,99€/mois, Cdiscount vous propose 200 Go en très haut début 4G

Comment choisir le forfait mobile le moins cher possible ?

Des tarifs divisés en quelques années

Depuis que Free Mobile est venu mettre son gros coup de pied dans la fourmilière, les opérateurs se sont lancés dans une course effrénée vers le forfait le moins cher. Il faut dire que Free avait frappé fort : dès son arrivée sur le marché, l'opérateur proposait, à ses abonnés Freebox, un forfait à... 0 euro.

Évidemment, à ce prix-là, pas question de pluie de Go ou de mobile subventionné. Mais Free avait visé juste : ce tarif imbattable a fait venir à lui plusieurs millions d'abonnés.

La concurrence s'aligne

C'est ainsi qu'Orange, Bouygues et SFR ont sorti, via leurs filiales Sosh, B&You et RED, respectivement, des forfaits aux tarifs toujours plus bas. Ceux qui évoquaient, à l'arrivée de Free Mobile, la destruction de valeur sur ce marché, ont dû se résoudre à appliquer les mêmes méthodes. C'est pourquoi aujourd'hui, il n'est pas rare de voir un acteur sortir de son chapeau une offre gratuite pour ses abonnés (la première année chez Bouygues ou SFR), alors que les 5€ semblent être devenus le nouveau prix d'appel à appliquer.

Un tarif qui ne tient pas la route

5€, voire l'abonnement gratuit. Exclusion faite de Free et de son offre à 2€, voire 0€, ces prix d'appels ont une durée de vie limitée. Premièrement, parce qu'ils ne sont souvent valables qu'un an, au-delà duquel le tarif augmente significativement. Dans le cas des forfaits à 0 euro par exemple, Bouygues et SFR les réservent à leurs abonnés Box, et n'appliquent ce tarif que la première année, uniquement. Ensuite, le tarif passe à 5, voire 8€. Un peu cher pour des forfaits minimalistes, qui ne proposent que quelques heures d'appels et une enveloppe data tout juste suffisante pour envoyer des MMS décomptés du forfait (et pourtant annoncés comme illimités...).

Au final, le consommateur devra changer d'offre (ou négocier avec l'éventuel service client) au risque de voir sa facture fortement augmenter. Une note qui peut par ailleurs devenir bien salée si vous avez mal évalué vos besoins. Certes, le tarif de 0€ ou 2€ est attractif, mais si vous visez le prix bas sans vous soucier de vos usages, vous risquez de passer à la caisse. Car tout dépassement, qu'il s'agisse de voix ou de consommation data, se paie au prix fort (particulièrement chez Bouygues Telecom). Et avec 40, 50 ou même 100 Mo d'enveloppe data, le quota est très rapidement franchi. Une solution : la version bloquée des forfaits pas chers. Mais cela revient à sacrifier tout usage à l'international. Un compromis à étudier, quoi qu'il arrive.

Vous vous dites sans doute dès lors que, pour éviter ces aléas, mieux vaut souscrire un forfait dont le tarif attractif est garanti à vie. Méfiance. Car les opérateurs n'ont en réalité aucune obligation en matière de tarif maintenu fixe durant tout votre abonnement. La loi, et plus précisément l'article L. 224-33 du code de la consommation, les autorisent en effet à modifier unilatéralement le prix de leurs forfaits. Le terme "à vie" n'est d'ailleurs plus utilisé aujourd'hui chez SFR ou B&You, spécialistes de cette ficelle marketing, qui ont bien conscience du caractère ambigu du terme. Ils préfèrent désormais parler de forfaits « sans prix qui double au bout d'un an », ou de tarifs qui ne s'appliquent pas seulement la première année.

Que faire alors quand votre forfait pas cher devient plus cher, voire trop cher ? Évidemment, résilier pour bénéficier d'une nouvelle promotion qui vous permettra de ne pas faire évoluer votre budget téléphonie est une solution. Vous en avez d'ailleurs tout à fait le droit, dès lors que votre opérateur modifie le tarif. Il a même le devoir de vous avertir de cette augmentation, encore faut-il recevoir l'information, qui termine parfois dans les spams, ou sur une application dont vous avez désactivé les notifications. Soyez donc vigilant, et n'hésitez pas à consulter régulièrement tous les canaux par lesquels votre opérateur peut communiquer avec vous. Suivre l'actualité high-tech sur Clubic peut également être une bonne source d'information !

Un forfait pas cher, forcément celui qu'il vous faut ?

Si votre budget est serré, si vous n'acceptez pas de payer plus de 5€ pour un forfait mobile, il est tout à fait normal que vous soyez à la recherche du forfait mobile le moins cher. Mais attention. Car le prix n'est pas le seul paramètre à prendre en compte au moment de choisir son offre mobile. Pour éviter les déconvenues, vous devez également prendre en compte la qualité du service client, l'offre en matière de smartphones (si vous souhaitez associer votre changement de forfait à un nouveau mobile), mais aussi et surtout la couverture réseau offerte par l'opérateur sélectionné. Autant de critères qui sont tout aussi importants que le prix du forfait, car payer très peu cher pour finalement ne pas utiliser son forfait, c'est toujours payer trop cher !

Modifié le 03/02/2021 à 11h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page