Kim Dotcom se lance en politique en Nouvelle-Zélande

01 juin 2018 à 15h36
0
Le créateur de Mega Kim Dotcom continue à toucher tous les domaines : après le Web, le jeu vidéo et la musique, ce dernier vient de se lancer en politique en fondant son propre parti en Nouvelle-Zélande.

0226000007264084-photo-kim-dotcom.jpg

Malgré le risque d'extradition qui pèse sur lui, Kim Dotcom est plus actif que jamais. Tour à tour chanteur, entrepreneur et joueur expert en Call of Duty, le fondateur de feu Megaupload et de Mega ajoute une corde à son arc : la politique.
En effet, Kim Dotcom vient de fonder en Nouvelle-Zélande le Parti d'Internet, se définissant comme un « mouvement pour la liberté de l'internet et de la technologie, pour le respect de la vie privée et les réformes politiques ». Le parti se dote pour l'occasion d'un site Web, sur lequel Dotcom estime que son nouveau courant politique est « ce dont la Nouvelle-Zélande a vraiment besoin ».

Comme le nom du parti le laisse entendre, Kim Dotcom focalise son programme sur l'accès à Internet, qui doit être selon loin plus simple, plus rapide et moins cher. La question de la vie privée est également abordée. Si le parti en lui-même est tout ce qu'il y a de plus officiel et sérieux dans sa démarche, la mise en scène du programme est, quant à elle, particulièrement décalée : Dotcom s'offre même les services d'un sosie d'Obama dans l'une des vidéos.



Kim Dotcom embrasse donc la politique et en profite pour faire un énième pied de nez aux Etats-Unis, contre lesquels il est actuellement en guerre devant les tribunaux. Dans l'affaire Megaupload, le magnat du Web risque jusqu'à 20 ans de prison si son extradition vers les USA est validée par la justice néozélandaise en avril prochain.

Mais s'il appelle les néozélandais à se rendre aux urnes en septembre prochain à l'occasion des élections législatives du pays, Kim Dotcom ne pourra pas être lui-même candidat. D'une part, parce qu'il n'a pas la nationalité néo-zélandaise, et d'autre part, parce qu'il ne serait peut-être plus sur place sur la situation tourne mal pour lui. En attendant de pouvoir en dire plus sur les candidats qui représenteront le Parti d'Internet, ce dernier recrute des membres, et plutôt activement à en croire Dotcom. « Si nous continuons à enregistrer de nouveaux membres à ce rythme, nous en aurons bientôt plus que le Parti National » déclarait-il le 27 mars sur Twitter.


Une nouvelle occasion pour Kim Dotcom de faire parler de lui, quelques jours après l'annonce de l'entrée en bourse de Mega suite au rachat de l'entreprise TRS Investments.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page