CES 2015 : Sharp "au-delà de la 4K" et avec Android TV en 2015

05 janvier 2015 à 23h42
0
Après LG, ce fut ce matin au tour de Sharp de dévoiler les grandes lignes de sa nouvelle gamme de téléviseurs. Le japonais, qui rappelle qu'il fut le premier fabricant d'écrans LCD, a naturellement présenté une gamme de téléviseurs Ultra HD 4K, mais aussi un modèle de téléviseur encore plus défini.

01E0000007839257-photo-ces-2015-rh-1931.jpg

Un téléviseur « Beyond 4K » presque 8K

Ce modèle, qui ne sera officiellement lancé que plus tard cette année et qui n'a pas encore de dénomination, n'est pas encore un écran 8K. Sharp parle de « Beyond 4K » (« au-delà de 4K »). Avec ce téléviseur, Sharp apporte en fait à l'Ultra HD ses technologies existantes Quattron et pixel splitting. La première ajoute un quatrième sous-pixel jaune aux trois sous-pixels rouge, vert et bleu habituels, soit 33 millions de sous-pixels au lieu de 25. La seconde subdivise chacun des pixels en deux, et porte le nombre total de sous-pixels à 66 millions. À titre de comparaison, un écran 8K à sous-pixels RVB comporte 99 millions de sous-pixels. Faute de contenus appropriés, ce téléviseur exploitera sans surprise la mise à l'échelle pour améliorer artificiellement le niveau de détail et profiter de la hausse de 167 % des sous-pixels.

Cet écran misera également sur d'autres aspects au moins aussi important que la définition pour améliorer la qualité d'image : la colorimétrie et la luminosité. Il exploitera la technologie maison Spectros, inaugurée sur la collection 2014, grâce à laquelle il affichera des couleurs plus saturées et plus de 100% de l'espace colorimétrique DCI utilisé par l'industrie du cinéma. Il reposera enfin sur un rétro-éclairage à LED local pour offrir une large plage dynamique (high dynamic range ou HDR).

01E0000007839255-photo-ces-2015-rh-1930.jpg

Sharp adopte Android TV pour certains de ses téléviseurs Ultra HD

D'une seule jusqu'à l'IFA 2014 inclus, Sharp passera à trois séries de téléviseurs Ultra HD en 2015. La gamme se déclinera ainsi :
  • Série UB30 : dalle Ultra HD, puce de traitement à quatre cœurs, Revelation Upscaler, prise en charge du streaming 4K avec les codecs HEVC et VP9 (de Google), plateforme connectée SmartCentral 3.0 héritée de la génération précédente, entrées HDMI 2.0 et HDCP 2.2. Disponible au moins aux Etats-Unis à la fin du printemps 2015 en 43, 50, 55 et 65 pouces, pour respectivement 750, 1000, 1200 et 2300 dollars HT.
  • Série UE30 : idem plus fonctions AquoMotion 480 et AquoDimming, nouvelle plateforme connectée SmartCentral 4.0 reposant sur Android TV. Lancée au même moment en 60, 70 et 80 pouces, pour respectivement 2000, 2800 et 5400 dollars.
  • Série UH30 : idem UE30 plus fonction AquoMotion 960, colorimétrie élargie Spectros et certification THX 4K. Même date en 70 et 80 pouces pour respectivement 3200 et 6000 dollars.

00C8000007839247-photo-ces-2015-rh-1915.jpg
00C8000007839249-photo-ces-2015-rh-1917.jpg
00C8000007839251-photo-ces-2015-rh-1918.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top