CES 2013 : Les Ivy Bridge 7 Watts d'Intel ne le sont pas

13 janvier 2013 à 18h27
0
En direct de Las Vegas. Intel profitait de l'ouverture du CES 2013 pour annoncer l'arrivée de processeurs Ivy Bridge très basse consommation ; des modèles 7 watts. Oui mais voilà il y a un hic...

Les nouveaux processeurs Ivy Bridge annoncés en début de semaine (voir CES 2013 : Intel décline Ivy Bridge en version 7 Watts) étaient présentés par Intel comme des puces dont le TDP, c'est à dire leur dissipation thermique, atteint les 7 Watts. Mieux donc que les 10 Watts annoncés en septembre dernier à l'IDF. Tout irait pour le mieux si le chiffre de 7 Watts ne correspondait pas au TDP, la métrique habituelle, mais à un obscur SDP... une toute nouvelle mesure !

Le SDP fait donc son apparition à l'occasion du CES 2013 et renseignement pris il s'agit du Scenario Design Point sur lequel nous reviendrons. Dans les faits, les nouveaux processeurs Ivy Bridge de la série Y ont tous un TDP de 13 Watts, au-dessus donc des 10 Watts annoncés/attendus, sauf un modèle. Pour autant, Intel peut effectivement limiter le TDP à 7 Watts. Mais non sans conséquences.

Ainsi, selon nos confrères de The Verge, un système avec un Core i7 3689Y opère à 1,5 GHz, le Turbo étant à 2,6 GHz, dans un ordinateur portable avec un système de refroidissement dimensionné pour le TDP de 13 Watts. En limitant à 7 Watts le TDP, la fréquence tombe apparemment à 800 MHz en Idle mais le Turbo demeure à 2,6 GHz. Pas possible pour le moment de savoir quand ni à quelle fréquence le processeur tourne à 1,5 GHz... On vous laisse imaginer pourquoi on ne peut cautionner un tel fonctionnement. Certes nous pouvons entendre que la fréquence est un concept variable de nos jours mais dans ce cas précis vendre une puce qui opère à 800 MHz comme un processeur 1,5 GHz n'est pas acceptable.

01E5000005640952-photo-intel-ultrabook-tdp-7-watts.jpg


Quant au SDP il s'agirait d'une nouvelle mesure de la consommation électrique du processeur selon des scénarios plus ou moins légers. D'après un de nos interlocuteurs, la mesure du SDP serait basée sur une version de 3DMark. Mais selon d'autres sources, le SDP serait calculé à partir de plusieurs usages (jeu, lecture de vidéo, création de contenu, etc)... On pourrait donc comprendre que cette mesure reflète des scenarii d'utilisation légers. Et si Intel insiste pour dire que la puce ne dépassera pas son SDP en charge, en dehors du cas spécifique du Turbo, c'est bien la définition même du type de charge qui pose problème.

Dans tous les cas cette mesure, sortie de nulle part, ressemble pour l'instant plus à une manipulation marketing qu'à un véritable maître étalon de la consommation des puces.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top