CES 2013 : Valve à la recherche de partenaires pour sa Steam Box

10 janvier 2013 à 05h34
0
En direct de Las Vegas. Valve occupait cette année un stand sur le salon CES. Son objectif n'était pas de présenter ces dernières nouveautés à la presse, mais plutôt de rencontrer les partenaires susceptibles de collaborer au projet Steam Box.

Après avoir nié pendant quelques mois ses velléités d'entrer dans l'univers du hardware, Valve a plus ou moins directement précisé ses ambitions à l'occasion du CES de Las Vegas. L'éditeur de Half Life et de Steam y a en effet fait une apparition remarquée, en occupant pour la première fois de façon officielle un stand.

« Nous sommes là pour rencontrer d'éventuels partenaires, hardware ou software, susceptibles de nous aider à développer nos futurs produits, et c'est tout », nous a indiqué l'un des représentants de l'éditeur, sous-entendant par là-même que non, merci, nous n'étions pas les bienvenus sur le stand, où l'on aurait pourtant adoré partager un croissant avec Gabe Newell.

Bien que très laconique, cette réponse ne s'en révèle pas moins riche d'enseignements. En premier lieu : oui, Valve travaille bien à l'élaboration d'une Steam Box. Plusieurs prototypes de machines faisant fonctionner Steam en mode Big Picture sur un écran de télévision étaient d'ailleurs visibles chez Valve. Dans lot, le Piston de Xi3, ordinateur miniature sur base AMD Athlon, mais pas seulement. L'espace démonstration de l'éditeur comportait en effet plusieurs ordinateurs de taille et d'apparence différentes, de la mini-machine au PC traditionnel.

0190000005645818-photo-valve-au-ces-2013.jpg

Si Valve se dit donc officiellement à la recherche de partenaires, le format définitif de la Steam Box n'est ni arrêté... ni figé, puisqu'il est en réalité fort probable que plusieurs designs cohabitent. Le patron de l'éditeur s'est d'ailleurs exprimé sur le sujet dans les colonnes de The Verge.

Il y laisse entendre que Valve n'a pas vocation à développer une console de jeu - à la façon de ce que fait Nvidia avec Shield, mais plutôt à encourager la création d'un écosystème construit autour de Steam et susceptible de porter la plateforme, ainsi bien sûr que les jeux qu'elle accueille, sur l'écran du salon. Pour porter le mouvement, Valve commercialisera tout de même un hardware à ses couleurs. « Nous viendrons avec notre propre (Steam Box) et nous la vendrons par nous-même au consommateur. Ce sera une box Linux (et) si vous voulez y installer Windows, vous pourrez », affirme Gabe Newell.

0190000005645816-photo-valve-au-ces-2013.jpg

On est donc bien loin d'une console de jeu et de l'environnement fermé qu'elle implique le plus souvent : le hardware ne serait ici qu'une commodité pour accéder aux contenus distribués par Steam. Newell affirme d'ailleurs vouloir ouvrir plus largement la plateforme, de façon à ce que tous les développeurs qui le souhaitent puissent y vendre leurs créations. Il indique également que Valve travaille activement à la question du contrôleur, avec la volonté d'explorer des voies encore inédites.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top