CES 2013 : Valve à la recherche de partenaires pour sa Steam Box

10 janvier 2013 à 05h34
0
En direct de Las Vegas. Valve occupait cette année un stand sur le salon CES. Son objectif n'était pas de présenter ces dernières nouveautés à la presse, mais plutôt de rencontrer les partenaires susceptibles de collaborer au projet Steam Box.

Après avoir nié pendant quelques mois ses velléités d'entrer dans l'univers du hardware, Valve a plus ou moins directement précisé ses ambitions à l'occasion du CES de Las Vegas. L'éditeur de Half Life et de Steam y a en effet fait une apparition remarquée, en occupant pour la première fois de façon officielle un stand.

« Nous sommes là pour rencontrer d'éventuels partenaires, hardware ou software, susceptibles de nous aider à développer nos futurs produits, et c'est tout », nous a indiqué l'un des représentants de l'éditeur, sous-entendant par là-même que non, merci, nous n'étions pas les bienvenus sur le stand, où l'on aurait pourtant adoré partager un croissant avec Gabe Newell.

Bien que très laconique, cette réponse ne s'en révèle pas moins riche d'enseignements. En premier lieu : oui, Valve travaille bien à l'élaboration d'une Steam Box. Plusieurs prototypes de machines faisant fonctionner Steam en mode Big Picture sur un écran de télévision étaient d'ailleurs visibles chez Valve. Dans lot, le Piston de Xi3, ordinateur miniature sur base AMD Athlon, mais pas seulement. L'espace démonstration de l'éditeur comportait en effet plusieurs ordinateurs de taille et d'apparence différentes, de la mini-machine au PC traditionnel.

0190000005645818-photo-valve-au-ces-2013.jpg

Si Valve se dit donc officiellement à la recherche de partenaires, le format définitif de la Steam Box n'est ni arrêté... ni figé, puisqu'il est en réalité fort probable que plusieurs designs cohabitent. Le patron de l'éditeur s'est d'ailleurs exprimé sur le sujet dans les colonnes de The Verge.

Il y laisse entendre que Valve n'a pas vocation à développer une console de jeu - à la façon de ce que fait Nvidia avec Shield, mais plutôt à encourager la création d'un écosystème construit autour de Steam et susceptible de porter la plateforme, ainsi bien sûr que les jeux qu'elle accueille, sur l'écran du salon. Pour porter le mouvement, Valve commercialisera tout de même un hardware à ses couleurs. « Nous viendrons avec notre propre (Steam Box) et nous la vendrons par nous-même au consommateur. Ce sera une box Linux (et) si vous voulez y installer Windows, vous pourrez », affirme Gabe Newell.

0190000005645816-photo-valve-au-ces-2013.jpg

On est donc bien loin d'une console de jeu et de l'environnement fermé qu'elle implique le plus souvent : le hardware ne serait ici qu'une commodité pour accéder aux contenus distribués par Steam. Newell affirme d'ailleurs vouloir ouvrir plus largement la plateforme, de façon à ce que tous les développeurs qui le souhaitent puissent y vendre leurs créations. Il indique également que Valve travaille activement à la question du contrôleur, avec la volonté d'explorer des voies encore inédites.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top