CES 2013 : Fujifilm X100s et X20, sans filtre passe bas !

08 janvier 2013 à 05h21
0
En direct de Las Vegas. Fujifilm a profité d'une conférence de presse dédiée à sa gamme d'appareils photo haut de gamme X Series pour annoncer le renouvellement de deux de ses principaux membres. Il lance effectivement les « X100S » et « X20 ».

Les nouveaux « Fujifilm X100S » et « X20 » sont quasi identiques à leurs prédécesseurs, les X100 et X10, sur le plan extérieur. On retrouve donc l'esthétique mais aussi l'ergonomie à l'ancienne. Fujifilm indique s'être concentré sur les retours des utilisateurs, satisfaits concernant ces aspects mais recherchant une meilleure qualité d'image ainsi qu'une plus grande réactivité.

01E0000005640860-photo-fujifilm-x100s.jpg

Nouveau capteur et nouvelle puce de traitement

La principale différence des deux appareils est la taille de leurs capteurs, et donc leur taille globale, mais ils bénéficient tous deux des mêmes améliorations.

Ils inaugurent ainsi une nouvelle génération de capteurs, baptisés « X-Trans CMOS II », qui accueillent pour commencer des capteurs d'autofocus à détection de phase, qui ramènent le temps de mise au point à seulement 0,08 et 0,06 seconde. Mais il est possible de choisir une mise au point par détection de contraste, ce qui révèle qu'une plus grande précision est possible, au détriment de la rapidité.

Plus marquant encore, ces capteurs sont dépourvus de filtre passe bas, ce filtre qui floute très légèrement l'image à l'échelle du photosite pour éviter le phénomène de moiré. Fujifilm l'a remplacé par une nouvelle disposition de photosites.

Enfin, la puce de traitement « EXR Processor II » dispose désormais de deux cœurs et accélère globalement le fonctionnement des appareils. Il faut toutefois activer explicitement les deux cœurs avec la fonction « Performance Mode », au prix d'une consommation plus élevée.

Fujifilm X100S

0140000005640862-photo-fujifilm-x100s.jpg

Le « Fujifilm X100S » abrite donc un nouveau capteur au format APS-C à 16,3 millions de pixels, coiffé d'un objectif à focale fixe équivalent à un 35 mm f/2. Il a été amélioré mais conserve son diaphragme à 9 lames, qui produit de beaux flous d'objectif.

Le fabricant promet dans l'ensemble une résolution améliorée de 25% et un rapport signal/bruit amélioré de 30%, soit deux fois moins de grain qu'avec le X100, lancé en février 2011. Les résultats seraient comparables à ceux obtenus avec un capteur plein format.

Le viseur hybride optique/électronique couvre désormais 100% du champ et bénéficie d'améliorations optiques. L'écran est en revanche identique, il s'en tient à une diagonale de 2,8 pouces et à une définition HVGA (480 x 320 pixels), des caractéristiques modestes.

Le « Fujifilm X100S » sera commercialisé aux États-Unis au mois de mars au prix public de 1300 dollars.

Fujifilm X20

0190000005640864-photo-fujifilm-x20.jpg

Le « Fujifilm X20 » dispose quant à lui d'un capteur au format 2/3 de pouce à 12 millions de pixels, surmonté d'un zoom 4x équivalent à un 28-112 mm f/2,0-2,8, bénéficiant d'une stabilisation atteignant 4 vitesses.

Dans l'ensemble, la résolution serait en hausse de 20% et le rapport signal/bruit de 30%, pour des résultats comparable à un hybride à capteur 4/3 de pouce.

Son viseur optique bénéficie lui aussi d'améliorations : il accueille principalement une surimpression LCD, comme dans les viseurs de reflex, qui permet de connaitre l'état de l'appareil sans sortir l'œil du viseur.

Désormais décliné en noir mais aussi en argenté, le « Fujifilm X20 » sera commercialisé aux Etats-Unis au mois de mars au prix public de 600 dollars.

00F0000005640866-photo-fujifilm-x20.jpg
00F0000005640868-photo-fujifilm-x20.jpg

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page