CES 2012 : Microsoft montre Microsoft Flight

14 janvier 2012 à 20h18
0
Le stand Microsoft pour ce CES est tout aussi vaste que les années précédentes et toujours divisé en plusieurs zones. Si la zone Xbox 360 Kinect est conséquente, l'éditeur n'en oublie pas le jeu PC. Et pour cause puisque Microsoft faisait la première démonstration publique de Microsoft Flight, le successeur emblématique de Flight Simulator.

De successeur en réalité, Microsoft Flight n'en a pas véritablement l'étoffe. Les équipes de développement de Redmond sont reparties d'une feuille blanche et l'ancien titre, référence absolue en matière de simulation PC aérienne n'a plus grand chose de commun avec ce simulateur de vol pour les foules. Pensez-donc, Microsoft Flight peut se piloter à la souris (l'avion suit les mouvements de votre réticule) ou pire avec une manette de jeu ! Simplifiée à l'extrême la phase de décollage d'un appareil n'a plus grand chose de commun avec la presque checklist qu'il fallait se concocter avec les précédentes versions.

Graphiquement alors que le dernier opus de Flight Simulator disposait d'un moteur DirectX 10, Microsoft Flight se contente d'un moteur graphique DirectX 9.0. Cela lui permet de tourner sur les configurations modestes encore sous Windows XP, certes. Mais force est de constater que le rendu s'il est correct n'a rien de bluffant ni de renversant particulièrement au niveau du terrain ou de la modélisation de l'eau pour ce que nous avons pu constater lors de cette démo. Quant aux vues proposées on en a deux : cockpit ou extérieur de l'appareil.

0000009604877590-photo-microsoft-flight-1.jpg
0000009604877592-photo-microsoft-flight-2.jpg
0000009604877594-photo-microsoft-flight-3.jpg


Pour ceux qui n'ont pas suivi l'actualité autour de Flight, ce futur jeu sera gratuit. Toutefois dans sa version de base téléchargeable sur les serveurs de Microsoft, on trouvera deux avions et un seul et unique environnement géographique. Microsoft prévoit d'enrichir le jeu selon un cycle mensuel (!) via des modules complémentaires qui seront bien évidemment payants. Microsoft recrute actuellement des beta testeurs pour apporter les dernières touches au jeu : rendez-vous ici pour vous inscrire ! La version finale du jeu est quant à elle attendue dans le courant du printemps.

Dernière précision de taille : ce qui faisait la force de Microsoft Flight Simulator, à savoir les modules complémentaires, est ici abandonné. Microsoft Flight sera donc logiquement incompatible avec tous les modules d'extension développés pour Microsoft Flight Simulator. De la même manière, l'éditeur ne prévoit pas de proposer un SDK. De fait, seul Microsoft pourra proposer des compléments pour son nouveau simulateur.

000000DC04877596-photo-microsoft-flight-4.jpg
000000DC04877598-photo-microsoft-flight-5.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
scroll top