CES 2012 : Microsoft montre Microsoft Flight

14 janvier 2012 à 20h18
0
Le stand Microsoft pour ce CES est tout aussi vaste que les années précédentes et toujours divisé en plusieurs zones. Si la zone Xbox 360 Kinect est conséquente, l'éditeur n'en oublie pas le jeu PC. Et pour cause puisque Microsoft faisait la première démonstration publique de Microsoft Flight, le successeur emblématique de Flight Simulator.

De successeur en réalité, Microsoft Flight n'en a pas véritablement l'étoffe. Les équipes de développement de Redmond sont reparties d'une feuille blanche et l'ancien titre, référence absolue en matière de simulation PC aérienne n'a plus grand chose de commun avec ce simulateur de vol pour les foules. Pensez-donc, Microsoft Flight peut se piloter à la souris (l'avion suit les mouvements de votre réticule) ou pire avec une manette de jeu ! Simplifiée à l'extrême la phase de décollage d'un appareil n'a plus grand chose de commun avec la presque checklist qu'il fallait se concocter avec les précédentes versions.

Graphiquement alors que le dernier opus de Flight Simulator disposait d'un moteur DirectX 10, Microsoft Flight se contente d'un moteur graphique DirectX 9.0. Cela lui permet de tourner sur les configurations modestes encore sous Windows XP, certes. Mais force est de constater que le rendu s'il est correct n'a rien de bluffant ni de renversant particulièrement au niveau du terrain ou de la modélisation de l'eau pour ce que nous avons pu constater lors de cette démo. Quant aux vues proposées on en a deux : cockpit ou extérieur de l'appareil.

0000009604877590-photo-microsoft-flight-1.jpg
0000009604877592-photo-microsoft-flight-2.jpg
0000009604877594-photo-microsoft-flight-3.jpg


Pour ceux qui n'ont pas suivi l'actualité autour de Flight, ce futur jeu sera gratuit. Toutefois dans sa version de base téléchargeable sur les serveurs de Microsoft, on trouvera deux avions et un seul et unique environnement géographique. Microsoft prévoit d'enrichir le jeu selon un cycle mensuel (!) via des modules complémentaires qui seront bien évidemment payants. Microsoft recrute actuellement des beta testeurs pour apporter les dernières touches au jeu : rendez-vous ici pour vous inscrire ! La version finale du jeu est quant à elle attendue dans le courant du printemps.

Dernière précision de taille : ce qui faisait la force de Microsoft Flight Simulator, à savoir les modules complémentaires, est ici abandonné. Microsoft Flight sera donc logiquement incompatible avec tous les modules d'extension développés pour Microsoft Flight Simulator. De la même manière, l'éditeur ne prévoit pas de proposer un SDK. De fait, seul Microsoft pourra proposer des compléments pour son nouveau simulateur.

000000DC04877596-photo-microsoft-flight-4.jpg
000000DC04877598-photo-microsoft-flight-5.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top