Le Raspberry Pi Compute Module 3+ annoncé et déjà en vente !

Nathan Le Gohlisse Contributeur
29 janvier 2019 à 16h43
0
CM302-500x334.jpg

Il y a presque 5 ans, la fondation Raspberry Pi lançait son Compute Module, un module destiné aux applications industrielles animé par un SoC Broadcom BCM2835 single-core cadencé à tout juste 700 MHz et couplé à 512 Mo de mémoire vive. Remplacé trois ans plus tard par une nouvelle version, plus performante, il se voit aujourd'hui amélioré une nouvelle fois au travers du sobrement nommé Compute Module 3+.

Ce nouveau successeur au Compute Module original se voit équipé pour l'occasion de la même puce que le Raspberry Pi 3B+ (c'est-à-dire un SoC quad-core Broadcom BCM2837B0). Cette dernière est toutefois cadencée à une fréquence moindre, qui plafonne ici à seulement 1,2 GHz (contre 1,4 GHz sur le Raspberry Pi 3B+) en raison de "limitations propres à l'alimentation", lit-on sur le communiqué publié ce lundi par la fondation. Pour le reste, il faut compter sur 1 Go de mémoire vive en LPDDR2 et sur un maximum de 32 Go de mémoire flash eMMC.

"Un design thermique amélioré"


Ce Compute Module 3+ (ou CM3+ pour les intimes) ne se contente toutefois pas de reprendre à l'identique les caractéristiques de ses deux grands frères et de les agrémenter d'une puissance de calcul en hausse. Raspberry Pi explique ainsi avoir veillé à améliorer le design thermique du dispositif en modifiant légèrement le PCB. Le CM3+ a donc "un meilleur comportement en charge (...) et peut évacuer la chaleur plus vite que le CM3". La fondation explique en revanche que le CM3+ produira "une même quantité de chaleur que le CM3 pour une application donnée". En clair, ce sont les conditions d'accueil du Compute Module 3+ qui feront - ou pas - la différence face à son prédécesseur.

La grande force de cette nouvelle barrette au format DDR2 SO-DIMM est toutefois de s'inscrire dans une continuité complète des deux modèles qu'elle vise à remplacer. La rétrocompatibilité pensée par Raspberry Pi permet ainsi de troquer un CM1 ou CM3 par un CM3+ sans avoir à ce soucier de quoi que ce soit... exception faite de la hauteur du PCB de cette nouvelle version, en légère hausse, indique le groupe.

40 dollars pour le modèle équipé de 32 Go de mémoire eMMC


Disponible en trois versions (8, 15 ou 32 Go de mémoire eMMC), les tarifs du CM3+ s'étalent de 25 à 40 dollars. Ce dernier pourra par ailleurs être acheté ultérieurement en Bundle avec la plateforme IO Board censée l'accueillir. Aucun prix n'est pour l'heure évoqué pour cette offre groupée.

La fondation Raspberry Pi indique en revanche que les modèles CM1 et CM3 ne sont plus recommandés pour entamer de nouveaux projets. Ces derniers resteront cependant disponibles à la vente jusqu'en janvier 2023, tandis que le CM3+, lui, restera au catalogue du groupe au minimum jusqu'en 2026.

CM303-500x342.jpg
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top