🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Raspberry Pi Compute Module 4 : le démarrage via NVMe entre en bêta

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
25 mars 2021 à 10h44
12
Raspberry Pi Compute Module 4 © Raspberry Pi
© Raspberry

Pour une option de stockage plus performante, moins onéreuse et surtout, bien plus fiable.

Tous les utilisateurs de Raspberry Pi vous le diront, l'un des points faibles du nano-ordinateur monocarte est l'aspect de stockage. Depuis la première version de 2012, il se repose effectivement toujours sur ce support microSD un peu daté et pas toujours très fiable.

Port PCI Express 1x

S'il existe déjà quelques méthodes « alternatives », avec un disque dur en USB par exemple, dans l'immense majorité des cas, le boot d'une machine Raspberry Pi se fait encore et toujours via une carte microSD. La sortie du Compute Module 4 a ouvert la voie à quelque chose de plus moderne.

La fondation Raspberry Pi a effectivement opté pour l'intégration d'un emplacement PCI Express 1x. Une nouveauté qui a logiquement éveillé la curiosité de nombreux utilisateurs parmi lesquels, Jeff Geerling. Dans sa dernière vidéo, il présente les instructions nécessaires au démarrage du Compute Module 4 directement depuis une unité NVMe.

Jeff Geerling souligne à raison que la chose n'a été annoncée que tout récemment et qu'il ne s'agit pour le moment que d'une option en phase de bêta test. De fait, il est tout à fait possible que ce qu'il explique ne soit plus exactement valable au moment de la sortie officielle.

Des performances en hausse de 44 %

Pour ses tests, Jeff Geerling a employé un disque Western Digital Black SN750 d'une capacité de 500 Go. Il y a installé le système d'exploitation Raspberry Pi et s'est amusé à faire des mesures de performances avec, en face, une carte microSD rapide. Sur les temps de boot, il n'y a guère de différence entre les deux supports.

En revanche, dès lors que l'on parle d'usage au quotidien, d'ouverture et de fermeture d'applications, ou encore de copies de fichiers, le SSD NVMe est évidemment bien plus rapide que la microSD Sandisk Extreme : Jeff Geerling observe des performances en hausse de 44 %.

Pour ses tests, Jeff Geerling a utilisé les unités de stockage mentionnées et le Raspberry Pi Compute Module 4. Il était placé sur un MirkoPC : il s'agit d'un carrier boad prévu pour épauler le fameux module. Insistons bien sur le fait que tout ceci n'est encore qu'en phase bêta : aucune date de sortie officielle n'a pour l'heure été annoncée.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
zulman
La carte mémoire ultra-rapide SanDisk Extreme® microSDXC™ affiche une vitesse de lecture qui peut atteindre 160 Mo/s et une vitesse d’écriture maximale de 90 Mo/s.<br /> un nVme tourne entre 1500 et 3600Mo/s, 44% de gain ???
setsunakawa
Le raspberry pi c’est du pcie 2.0 en 1x, les débits dont tu parles sont des débits en 4x et en norme 3.0.
doc-v
Je crois que le pcie 2 en 1x ça doit être 400-500 mo/s théorique.
MHC
On parle d’un Raspberry pi, l’architecture de ce genre de mini PC low cost a d’autres facteurs limitants.
tangofever
C’est le débit réel, du moins tout dépend des possibilités de ce que l’on à de branché dessus.<br /> Via un adaptateur pcie c’est ce que j’obtenais avec un ssd msata, un samsung 850 evo débits suffisant pour un usage basique, ma carte mere ne disposant pas suffisamment de port sata 6 j’ai des ssd en sata 3 qui plafonne à 286mo/s et ça va assez vite d’un ssd à un autre.
vVDB
Si vous avez besoin de plus de rapidité utilisez autre chose…<br /> C’est juste un problème lors du démarrage.<br /> Vous ne démarrez pas 100 fois dans la journée sinon revoyez votre processus.
BevMeister
Je vois des commentaires sur les débits en séquentiels et débits max sur les cartes SD. C’est n’est pas que la vitesse qui compte il y a aussi les latences, le pcie est plus sympa que le sata par ex. Perso Je dirais que plus d’options c’est mieux.
bmustang
un intérêt relativement faible pour certain d’entre nous et des problèmes à gérer en plus ! bof
pecore
Je suis d’accord avec l’article, le système de la carte SD est une des choses qui m’ont retenu de sauter le cap et je ne suis probablement pas un cas isolé. L’obligation d’ajouter une carte extension pour installer un nVme en était une deuxième, tant au niveau du surcout que parce que le Pi y perdait son format «&nbsp;boite d’allumette&nbsp;» et que cela obligeait a acheter des boitiers spécifiques plus gros et plus cher. Tout cela pourra être résolu par la possibilité de mettre un nVme directement sur le raspberry, en plus de lui donner un coup de modernisation bienvenu.
rsebas3620
du coup le 5 go/s de l’usb sont toujours la solution la plus rapide non ?
ti4444
Pour augmenter la durée de vie des cartes en cas d’utilisation importante, il faut utiliser la combine d’écrire les logs dans la RAM (log2ram ) et ça soulage un peu les SD.
pinkfloyd
Perso suis passé sur l’argon one, ca marche parfaitement et dans un format retenu :<br /> Clubic.com – 29 Sep 20<br /> Argon One M.2 : le boîtier pour Raspberry Pi évolue pour accueillir un SSD<br /> Après le DeskPi Pro<br /> lancé il y a tout juste quelques jours, c’est au tour d’Argon40 de proposer sa solution pour concilier stockage SSD et Raspberry Pi 4<br /> .<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le Black Friday, ce PC portable ASUS 14
Avis aux gamers, le processeur AMD Ryzen 9 5900X est en chute libre pour le Black Friday
Le Slide, pour ajouter facilement deux écrans à votre ordinateur portable, revient (et la start-up s'explique)
Vers une hausse du prix des cartes graphiques Radeon RX 6000 ?
Excellent deal sur le portable gamer Lenovo Legion 5 avec RTX 3060
MediaTek s'attaque au haut de gamme avec son Dimensity 9000
Le marché du GPU progresse nettement sur un an : NVIDIA domine toujours AMD
AMD publie le plugin FidelityFX Super Resolution (FSR) pour l'Unreal Engine 4
AMD : les Radeon RX 6500 XT et RX 6400 sont pour bientôt
QNAP lance officiellement son logiciel QuTS hero 5.0 : ZFS et déduplication au menu
Haut de page