Core i7 5960X : test de la nouvelle bombe à 8 coeurs et 1000 euros d'Intel

Par
Le 29 août 2014
 0

Mémoire : DDR4 et fréquence


0000005507585113-photo-g-skill-ripjaws-ddr4.jpg
Nous avons vu dans nos tests les apports de la mémoire DDR4, à fréquence égale, face à la DDR3. Il reste un point à élucider : l'intérêt de grimper en fréquence, ou non, avec des barrettes de DDR4 plus rapides.

3DMark


07585085-photo-intel-core-i7-5960x-tests-m-moire-3dmark.jpg

3DMark ne semble pas vraiment apprécier la rapidité du sous-système mémoire. La montée en fréquence ne fait même pas bouger le score de plus de 1%. Dommage !

Hitman Absolution


07585087-photo-intel-core-i7-5960x-tests-m-moire-hitman.jpg

Le jeu Hitman profite de la montée en fréquence de nos barrettes mémoire : en passant de 2133 MHz à 2666 MHz, on gagne 8% de framerate.

3DSMax 2015


07585093-photo-intel-core-i7-5960x-tests-m-moire-3dsmax-2015.jpg

Le rendu de notre scène 3D de référence gagne en rapidité : en augmentant la fréquence de notre système mémoire, on récupère deux secondes sur le temps de rendu global.

Sandra 2013 - Test mémoire


07585089-photo-intel-core-i7-5960x-tests-m-moire-sandra.jpg

Le synthétique Sandra nous indique que la montée en fréquence de notre mémoire augmente la bande passante disponible de 17%.

SLI : quel impact des limitations du Core i7 5820K

Nous l'évoquions, le Core i7 5820K doit faire avec un contrôleur PCI-Express de troisième génération au nombre de lignes restreintes face à ses grand frères. Nous nous sommes donc demandé quel impact concret pouvait avoir la limitation à 28 lignes, contre 40, sur les performances d'un système graphique en SLI. Première information à garder en tête : le mode SLI retenu pour un Core i7 5820K sera obligatoirement une carte graphique en 16x, l'autre en 8x. Sur un Core i7 supérieur, 5930K ou 5960X, chaque carte opèrera en 16x.

012c000007585355-photo-intel-core-i7-5960x-sli-16x.jpg
012c000007585357-photo-intel-core-i7-5960x-sli-8x.jpg

SLI en 16/16x et 16/8x


Nous retenons un SLI de GeForce GTX 780 Ti que nous testons avec le Core i7 5960X en configuration 16/16 et 16/8x afin de voir, à nombre de cœurs et fréquences équivalents, l'impact sur les performances. Puis nous comparerons aux performances en SLI 16/8x avec le Core i7 5820K et face à une GeForce GTX 780 Ti seule pour se donner un ordre d'idée du gain de performances prodigué par le SLI.

3DMark FireStrike Extreme


07585371-photo-intel-core-i7-5960x-sli-3dmark.jpg

3DMark ne semble pas vraiment pâtir de la bande passante disponible sur le bus PCI-Express. Les réglages 16/16x ou 16/8x ne changent en effet quasiment rien aux scores obtenus.

BioShock Infinite - 2560x1600


07585373-photo-intel-core-i7-5960x-sli-bioshock.jpg

Bioshock est exécuté toutes options à fond. Il se montre plus sensible à la bande passante PCI-Express : la configuration 16/16x est 5% plus rapide à fréquence égale. Pas de différence en revanche entre les performances du Core i7 5820K et celles du 5960X en configuration 16/8x.

Crysis 3 - 2560x1600


07585375-photo-intel-core-i7-5960x-sli-crysis-3.jpg

Crysis 3, lui aussi exécuté toutes options à fond, est encore plus sensible au mode 16/16x. Le jeu est 14% plus rapide à processeur équivalent en 16/16x.

Overclocking


Nous avons bien sûr vérifié les capacités en overclocking de nos deux processeurs. Tous deux bénéficient d'un coefficient multiplicateur débloqué, facilitant de fait nos diverses tentatives. Du côté du Core i7 5960X, nous avons pu atteindre assez facilement les 4 GHz de fréquence nominale via un coefficient multiplicateur à 39x et une BCLK légèrement boostée à 104 MHz. Nous avons tout de même augmenté la tension à 1,2 volt histoire de tenir la fréquence. Nos tests à 4,2 GHz ou 4,4 GHz nous permettaient certes de démarrer Windows, mais il ne se montrait pas stable sur la durée avec un Prime 95, même en augmentant le vCore à 1,3 volt. En revanche, en abaissant le coefficient multiplicateur à 35x et en passant la BLCK à 125 MHz, le système opérait à 4,4 GHz et se montrait stable.

012c000007585551-photo-overclocking-intel-core-i7-5960x-4-0-ghz.jpg
012c000007585539-photo-overclocking-intel-core-i7-5960x-4-4-ghz.jpg

Overclocking du Core i7 5960X : 4 GHz puis 4,4 GHz stables


Du côté du Core i7 5820K, le moindre nombre de cœurs ne permet pas forcément de faire mieux en overclocking. Nous avons ici attaqué directement avec une BCLK à 125 MHz pour successivement faire grimper le coefficient multiplicateur jusque 35x et atteindre à nouveau les 4,4 GHz avec une tension à 1,25 volt. Notre système était stable durant nos tests sous Prime 95. Bien décidé à faire mieux nous avons essayé un coefficient multiplicateur supérieur : 36 ou 37x sans succès puisque nous enchainions les écrans bleus.

012c000007585557-photo-overclocking-intel-core-i7-5820k-4-1-ghz.jpg
012c000007585559-photo-overclocking-intel-core-i7-5820k-4-4-ghz.jpg

Overclocking du Core i7 5820K : 4,1 GHz puis 4,4 GHz


Globalement, le bilan en overclocking de ces nouveaux processeurs est bon sans être époustouflant. C'est surtout du côté du Core i7 5820K que nous attendions mieux en fait. Attention aussi à la consommation qui s'envole : à 4,4 GHz notre Core i7 5960X dévore la bagatelle 427 Watts en charge.

012c000007585561-photo-overclocking-intel-core-i7-5820k-4-5-ghz.jpg

Le Core i7 5820K à 4,5 GHz... mais non stable


Consommation


Nous avons logiquement mesuré la consommation électrique de nos processeurs. Pour cela, nous employons un wattmètre et nous relevons la consommation électrique du système à la prise. C'est donc la consommation totale de la machine qui est relevée. Nous procédons à deux mesures : au repos sous Windows 8.1 Update, puis en charge avec Prime 95.

07585413-photo-intel-core-i7-5960x-consommation.jpg


Au repos, nos divers systèmes consomment tous aux alentours des 100 Watts. Seule la machine Devil's Canyon fait mieux à 72 Watts. La bonne nouvelle c'est que malgré son TDP élevé, le Core i7 5960X consomme moins en charge ! 206 Watts contre 312 Watts pour le Core i7 4960X. Le Core i7 5820K engloutit 176 Watts, autant qu'un Core i7 4790K mais moins que les 216 Watts du Core i7 3820 qui, pour mémoire, bénéficiait d'une finesse de gravure de 32nm contre 22nm pou les nouveaux venus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Processeurs Intel

scroll top