Computex - Core de 7e génération et Apollo Lake d'ici la fin de l'année chez Intel

Intel a confirmé mardi lors du salon Computex qu'il lancerait bien deux nouvelles familles de processeurs d'ici la fin de l'année : les Core de septième génération et une nouvelle révision de ses puces à destination des tablettes et autres appareils deux en un.

Fer de lance de l'industrie PC, Intel a traditionnellement à coeur de procéder à quelques annonces lors du Computex de Taïwan, de façon à flatter et fédérer les acteurs locaux, qui participent via leurs machines et composants au succès de ses processeurs. En 2016, on attendait avec une certaine impatience les premiers détails sur la septième génération de processeurs Core, celle qui succédera aux actuelles puces Skylake et que l'on connaissait jusqu'ici sous le nom de code Kaby Lake.

Le fondeur a bien confirmé mardi lors d'une conférence ouverte aux participants du Computex qu'il lancerait bien ces nouveaux processeurs avant la fin de l'année, et que leur dénomination commerciale suivrait la nomenclature actuelle. Il faudra donc parler de processeurs « Core de 7e génération ». Il n'a en revanche livré aucun détail inédit. A ce stade, on en reste donc à ce que la firme avait déjà dévoilé il y a quelques semaines, à savoir que ces futurs processeurs seraient une optimisation de l'architecture Skylake, avec toujours une gravure en 14 nanomètres, ce qui confirme l'abandon du modèle tick tock annoncé plus tôt dans l'année.

Rappelez-vous : traditionnellement, Intel renouvelait ses puces sur un rythme annuel, avec en année A un nouveau procédé de fabrication (et donc une finesse de gravure supérieure), tandis qu'en année B il procédait à des optimisations au niveau de l'architecture. Fin mars, il a officiellement annoncé qu'il devait rompre avec ce modèle historique pour adopter un rythme plus lent, sur trois ans, un changement qu'incarneront donc ces Core de 7e génération.

Intel a également annoncé au Computex qu'il lancerait d'ici la fin de l'année une nouvelle famille de processeurs d'entrée de gamme (vraisemblablement rangés dans les familles Pentium et Celeron), à destination des tablettes, ordinateurs portables premier prix et autres hybrides ou deux-en-un. Ces puces sont pour l'instant désignées par le nom de code Apollo Lake. Navin Shenoy, en charge du Client Computing Group chez Intel, n'est là non plus pas entré dans les détails, mais il a assuré que les premiers représentants de cette famille sauraient afficher des vidéos en 4K, gérer les connectiques les plus rapides du moment ou prendre en charge les dispositifs de reconnaissance visuelle comme Windows Hello.

Les partenaires d'Intel devraient profiter de cette annonce pour dévoiler dans le courant de la semaine leurs châssis et appareils exploitant ces processeurs, sans toutefois trop entrer dans les détails puisque la firme de Santa Clara semble avoir choisi d'attendre pour communiquer plus ouvertement.

0258000008458708-photo-intel-apollo-lake-et-core-gen-7-confirm-s-au-computex.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Forfait mobile : quels sont les offres les plus compétitives du moment ?
Bookeen Notéa VS Likebook P10 : duel au sommet pour la lecture grand format
Ant Group réfléchit à comment se séparer de Jack Ma, pour calmer Pékin
PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Chute de prix de la souris sans fil Logitech M171 (rouge) pour PC et Mac !
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Punch-Out sur NES : le jeu de boxe de votre enfance... Avec ou sans Mike Tyson ?
Forfait mobile : la Série Free Mobile 70 Go à moins de 10€
Photophone : notre comparatif des meilleurs smartphones taillés pour la photo
Comparatif des meilleurs smartphones photo (2021)
Haut de page