Intel débute une vague de licenciements

15 juin 2015 à 11h49
0
Gros temps chez Intel. Le fondeur s'apprête à se séparer d'une partie de ses effectifs, en raison notamment de la stagnation du marché du PC.

La rumeur court depuis quelques semaines, elle est confirmée par une source américaine régionale The Oregonian en attendant une officialisation par Intel, si d'aventure le fondeur souhaite commenter. En avril dernier, Intel a annoncé une réduction de ses dépenses à hauteur de 300 millions de dollars dans ses budgets administratifs et recherche. Une coupe qui, selon un mémo interne obtenu par cette même source, est justifiée par l'absence de croissance du côté du chiffre d'affaires pour Intel en 2015, et sans rapport donc avec le récent rachat d'Altera. Il faut dire que le marché PC ne croît pas et a même tendance à baisser pour la quatrième année consécutive d'après IDC qui estime d'ailleurs que Windows 10 n'aura pas d'effet sur les ventes de PC.

Concrètement, Intel va donc limiter ses embauches, prioriser davantage ses investissements et se séparer de certains collaborateurs avec pour critère leurs performances. C'est ainsi le niveau de performances des salariés, tel qu'évalué par leur hiérarchie, qui va conduire à leur licenciement. Comme nombre de grands groupes, et notamment Microsoft avant lui, Intel évalue ses salariés selon un système de stack racking ici baptisé Focal. Un système qui n'est pas parfait, loin s'en faut, et part du principe que dans une masse salariale donnée il y a 20% de travailleurs ultra productifs, 70% de travailleurs vitaux et 10% de travailleurs peu ou pas productifs.

La lettre de licenciement que certains salariés d'Intel ont déjà reçu a également été rendue publique par nos confrères de The Oregonian et précise les modalités financières des départs pour les salariés américains : 2 mois de salaire, 4 mois d'assurance maladie et un service d'outplacement. Seuls les salariés absents ou en déplacements professionnels ont déjà reçu cette notification, le gros des troupes étant censé recevoir l'information dès ce lundi.

Reste à savoir l'ampleur de ce plan de licenciement et ses impacts à travers le monde. « The Oregonian » évoque bien entendu le bassin d'emploi local, en Oregon, où Intel est l'employeur le plus important avec 18 600 salariés, mais il faudra voir les conséquences pour l'emploi dans les filiales locales. Intel emploi dans le monde quelques 106 000 personnes.

01E0000008073498-photo-logo-intel.jpg


A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top