Intel Ivy Bridge : avril pour les PC fixes, nouveau report pour les portables ?

Romain Heuillard
Publié le 23 février 2012 à 18h21
Aux dernières nouvelles le lancement de la future plateforme Intel, nom de code « Ivy Bridge », était attendu au mois d'avril, pour ordinateur de bureau comme pour ordinateur portable. Les dernières fuites, relayées aujourd'hui par notre confrère américain CPU World, précisent toutefois les choses.

00F0000001537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg

Report supplémentaire pour les PC portables abordables

Le lancement des Ivy Bridge double-cœurs pour ordinateurs portables aurait effectivement à nouveau été reporté, en raison des stocks trop importants de tels processeurs Sandy Bridge chez les fabricants d'ordinateurs (OEM) et même chez Intel. Ils prendront plus de temps à écouler qu'initialement prévu.

Les plus puissants pour portables, c'est-à-dire les Core i7 quadri-cœurs de la série 3000, resteraient en revanche programmés pour un lancement simultané aux premiers processeurs pour ordinateurs de bureau, accompagnés des principaux chipsets, les HM75, HM76, HM77 et UM77 Express.

Priorité au haut de gamme sur PC fixe aussi

Le lancement des premiers Ivy Bridge se confirme quoi qu'il en soit pour le 8 avril, une semaine après leur annonce le 2 avril. Les Core i7-3770K, 3770, 3770S, 3770T et Core i5-3570, 3550 et 3450, autant de quadri-cœurs, sont donc attendus comme prévu, accompagnés des chipsets Z77, H77, H75 et B75.

Les premiers Core i3 pour PC fixes adoptant l'architecture Ivy Bridge devraient quant à eux attendre la mi-mai voire la mi-juin. Cinq puces sont attendues : les Core i3-3220, 3220T, 3225, 3240 et 3240T, des double-cœurs Hyper-Threading munis de 3 Mo de mémoire cache, cadencés de 2,8 à 3,4 GHz pour un TDP compris entre 35 et 55 W.

Aucune de ces informations n'a été confirmée par Intel, mais plusieurs sources convergent et il n'y a quasiment aucun doute. Il est donc plus urgent que jamais de repousser l'achat d'un ordinateur fixe, moins celui d'un ordinateur portable.
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.