Ivy Bridge : les processeurs et chipsets mobiles prématurément détaillés

08 décembre 2011 à 13h33
0
C'est maintenant au tour de la plateforme Ivy Bridge mobile de se dévoiler, une semaine seulement après celle pour ordinateur de bureau. La branche chinoise de notre confrère VR-Zone a effectivement publié des extraits d'une présentation interne détaillant la gamme.

00F0000001537736-photo-logo-intel-sans-slogan.jpg

Intel devrait donc inaugurer la plateforme Ivy Bridge mobile en avril avec trois processeurs quadri-cœurs, puis la compléter le mois suivant (en mai) avec trois processeurs standards et deux à basse tension.

Ces premiers Core i7 et Core i5 de troisième génération pour ordinateurs portables devraient suivre le même schéma que ceux pour ordinateurs de bureau, c'est-à-dire que chacun des nouveaux Ivy Bridge supplante un Sandy Bridge existant.

Hausse de fréquence du CPU mais stagnation du TDP

De nouveau le passage du procédé de fabrication de 32 à 22 nm permet de rehausser les fréquences natives et Turbo du CPU, de 100 à 300 MHz selon les modèles, mais cette fois les paliers de TDP n'ont malheureusement pas diminué. En particulier, le quadri-cœur au TDP de 35 W promis par Intel n'est pas prévu pour le moment. En revanche les processeurs basse tension (25 W) devraient totalement disparaitre au profit des seuls processeurs ultra basse tension (17 W).

01E0000004810292-photo-tableau-ivy-bridge-mobile.jpg
Données compilées sous forme de tableau par AnandTech

Un troisième écran pour le GPU

C'est donc de nouveau sur le plan du GPU que les puces bénéficieront de l'apport le plus important, avec le nouvel Intel HD Graphics 4000 de l'entrée au haut de gamme. Le fondeur de Santa Clara a judicieusement reconduit l'éviction du GPU le moins performant sur le mobile (HD Graphics 2500 en l'occurrence), un marché sur lequel on se passe plus volontiers de puce graphique dédiée que sur ordinateur de bureau.

La fréquence native du GPU sera d'ailleurs identique à celle des processeurs pour ordinateur de bureau, c'est-à-dire 650 MHz, exception faite des processeurs basse consommation sur lesquels ils s'en tiendra à 350 MHz, mais elle sera même supérieure en mode Turbo, culminant à 1300 MHz contre 1150 MHz.

En plus de porter le nombre d'unités de calcul de 12 à 16 et d'inaugurer la prise en charge de DirectX 11, l'Intel HD Graphics 4000 prendra enfin en charge un écran supplémentaire, c'est-à-dire trois au lieu de deux, un apport bienvenu à l'heure où l'ordinateur portable remplace de plus en plus souvent un ordinateur de bureau.

USB 3.0 natif pour certains chipsets

En passant de la plateforme Huron River à Chief River, chacun des chipsets de la série 6 sera remplacé par un nouveau de la série 7.

Chief River inaugurera finalement la prise en charge native de l'USB 3.0, excepté pour le modèle d'entrée de gamme dont une variante qui en est dotée verra le jour pour l'occasion.

C'est par ailleurs le nombre de lignes PCI-Express 2.0, le nombre de ports Serial ATA à 6 Gbps et la prise en charge du Smart Response Technology, de l'Active Management Technology (destiné au monde de l'entreprise) ou encore du RAID (peu courant sur ordinateur portable) qui distingueront les différents modèles, dont l'un est basse consommation.

01E0000004810294-photo-tableau-chief-river.jpg

Tout comme sur ordinateur de bureau, Ivy Bridge n'apportera pas de révolution sur ordinateur portable, du moins dans un premier temps. Les ordinateurs devraient être légèrement mais globalement plus performants tout en maintenant leur autonomie. Pour autant il peut être judicieux de reporter l'achat d'un nouvel ordinateur portable, tout en gardant en tête que le renouvellement de l'entrée de gamme interviendra plus tard.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page