Intel lance un Atom E600C programmable à l'assaut de l'embarqué

00B4000003778008-photo-intel-atom-e600c.jpg
Dévoilée à l'occasion du salon IDF, en septembre, la gamme de processeurs Intel Atom E600C, qui présentent la particularité d'embarquer un coprocesseur FPGA, est désormais disponible. Elle s'adresse tout particulièrement aux fabricants de systèmes dédiés à l'entreprise, où ces puces sont susceptibles d'aller équiper machines, systèmes de communication et autres systèmes embarqués.

Egalement connus sous leur nom de code, Stellarton, les processeurs Atom E600C se présentent donc comme des puces tout en un de type SoC (System on Chip), conçu pour fonctionner sur des plages de température étendues (différentes selon les modèles, entre 0 et 85 degrés). Au centre, on trouve un coeur x86 muni de 512 Ko de cache L2, gravé en 45 nanomètres et capable de prendre en charge les instructions SIMD ou SSE3 ainsi que l'Hyperthreading et la virtualisation. Autour viennent se greffer contrôleur mémoire, coeur graphique de type GMA600 et dispositifs d'entrée / sortie.

Le principal atout en matière de modularité viendra du coprocesseur intégré, en l'occurrence un FPGA (Field programmable gate array) baptisé Arria II GX et fourni par la société Altera, l'idée étant ici de permettre aux clients d'Intel de reprogrammer la puce en fonction de leurs besoins spécifiques. Six modèles seront proposés : les E665CT, E645CT, E665C et E645C, dont l'arrivée effective interviendra dans les deux mois à venir, puis les E625CT et E625C prévus pour le premier trimestre 2011. Les prix s'échelonneront de 60 à 110 dollars environ, par quantité de mille.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : Porsche va graver le nom d'un million de ses fans Facebook sur une voiture
AMD prépare une petite révolution avec sa roadmap pour 2011
Dailymotion lance un espace dédié aux chaînes de TV
YouTube signe avec 3 sociétés de gestion des droits d'auteurs
Vente-privée tente sa chance sur le marché belge
Insolite : la statuette Steve Jobs interdite à la vente
MIT : la navigation gestuelle avec Chromium et Kinect
Le créateur de Priceline.com attaque Facebook
Orange La Fibre Premium : 100 Mbps symétriques en standard
Twitter : vers un service de flash info ?
Haut de page