Avec sa puce ePop, Samsung veut des smartphones encore plus fins

09 février 2015 à 11h08
0
Samsung vient d'annoncer la mise en production de sa puce ePop, qui regroupe le contrôleur de stockage, la flash EMMc et la mémoire vive. Un moyen de rendre les smartphones plus fins, mais pas seulement.

07897049-photo-epop-samsung.jpg

L'embedded package on package promu par Samsung a pour but d'empiler ces trois éléments sur un seul et même module. Alors qu'habituellement la mémoire flash et le contrôleur qui la régit sont placés à part, ils sont ici regroupés avec la mémoire vive, alors que cette puce ePop pourrait elle-même être directement juxtaposée au SoC.

De quoi, selon Samsung, gagner beaucoup de place, de l'ordre de 40%, dans le cas d'une puce constituée de 3 Go de LPDDR3 cadencé à 1 866 MHz pour ce qui est de la mémoire vive, et de 32 Go de mémoire flash concernant le stockage.

07897051-photo-epop-samsung.jpg

Ce gain de place pourrait être mis à profit de différentes manières. Si les constructeurs le veulent, ils pourront profiter de cette innovation pour revoir l'agencement des composants sur la carte-mère et rendre leurs smartphones encore plus fin.

L'autre tendance serait de ne pas vraiment modifier en profondeur la façon dont les puces sont positionnées, mais utiliser l'espace gagné pour augmenter la taille des batteries. Une hypothèse qui servirait probablement un peu plus l'utilisateur final.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top