ARM Mali-T600 : déjà une 2e génération 50% plus performante

01 juin 2018 à 15h36
0
ARM a annoncé la semaine dernière qu'il préparait une deuxième génération de GPU de la série Mali-T600, avant même que la première ne soit commercialisée. Elle promet d'ores et déjà des performances en hausse de 50% pour une consommation inchangée.

02002606-photo-arm-logo.jpg

Alors que Samsung vient de révéler que le futur vaisseau amiral de ses SoC, attendu au plus tôt pour début 2013, embarquerait un GPU Mali-T604, ARM annonce la préparation de ses successeurs.

Les futurs contrôleurs graphiques ARM « Mali-T624 », « Mali-T628 » et « Mali-T678 » reposeront sur une nouvelle architecture Midgard, inaugurant une conception modulaire optimisée prenant en charge les calculs graphiques mais aussi les calculs génériques (appelé GPGPU), pour lesquels le fonctionnement massivement parallèle d'un GPU est plus efficace que celui d'un CPU.

La gamme se décline donc ainsi :
  • Mali-T624 : destiné aux smartphones et téléviseurs connectés, jusqu'à quatre unités de calcul
  • Mali-T628 : idem mais avec jusqu'à huit unités de calcul
  • Mali-T678 : destiné aux tablettes, huit unités de calcul et quelques optimisations supplémentaires
Leur conception modulaire permet donc à ces puces de mettre en veille leurs unités de calcul lorsque les ressources le permettent, pour des économies d'énergies sensibles.

Prise en charge des textures à l'échelle matérielle

Pour rehausser encore les performances tout en facilitant le portage d'applications ou de jeux vidéo d'une plateforme à l'autre, ces nouveaux GPU inaugurent enfin la prise en charge de l'ASTC. L'Adaptive Scalable Texture Compression est un nouveau codec de compression des textures, offrant aux développeurs la plupart des combinaisons offertes par une panoplie de codecs jusqu'à présent distincts (profondeur des couleurs, taux de compression), et surtout destiné à être pris en charge nativement et sur le plan matériel, sans intermédiaire, pour une meilleure efficacité.

L'utilisation de ce codec est libre, n'est soumise à aucun versement, le Khronos Group, à qui l'on doit notamment l'OpenGL, l'a ainsi déjà adopté.

0140000005352854-photo-logo-arm-mali.jpg

Rappelons que ARM se contente de concevoir des architectures, qu'il commercialise sous la forme de licences à des tiers, qui se chargent de l'implémenter dans leurs propres puces puis de les fabriquer. ARM n'est donc que rarement en mesure de communiquer des dates de mise sur le marché, et cette annonce ne fait pas exception.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Plusieurs hauts responsables quittent le navire Facebook
JO : carton plein sur Twitter, Usain Bolt et les Spice Girls en vedette
Google annonce le rachat des guides de voyages Frommer's
Google+ va progressivement s'ouvrir aux URL personnalisées
Samsung Series 7 Gamer : Radeon HD 7870M et écran 3D
Outlook.com s'ouvrira à l'IMAP... un jour
Megaupload : le FBI pensait que Kim Dotcom avait une machine à effacer les preuves
Samsung détaille son futur SoC Exynos 5 Dual
Free Mobile : 15% des petites entreprises seraient intéressées
Données personnelles : Facebook devra se plier à des audits pendant 20 ans
Haut de page