Biostar dévoile les prochains APU Richland d'AMD

0
Alors que les prochains APU de bureau d'AMD, nom de code Richland, ne devrait voir le jour qu'en juin prochain, le constructeur de cartes-mères Biostar dévoile certains éléments que AMD tenait pourtant secrets.

Si AMD a déjà communiqué sur certaines des versions mobiles de son Richland, l'ex-fondeur n'a pour l'instant pas communiqué sur les modèles destinés aux PC de bureau. Biostar l'a fait pour lui, puisque sur le site du constructeur, on découvre certaines des caractéristiques des prochains A4, A6, A8 et A10.

01F4000005929466-photo-biostar-amd-richland.jpg

Comme c'est le cas des puces mobiles, les APU desktop, qui succèdent aux puces Trinity, ne bénéficient que de quelques ajustements, que ce soit au niveau de la gestion de la consommation ou à celui des fréquences. Les puces Richland gagnent en effet 300 MHz sur la partie x86, sauf pour les A10-6800K et A8-6500, qui gagnent respectivement 200 et 400 MHz par rapport aux A10-5800K et A8-5500.

Quant à la partie graphique, le nombre de cœurs Radeon reste identique par rapport à la génération Trinity et pour cause : si la nomenclature passe au HD 8000, il ne s'agit pourtant ni plus ni moins que de GPU Cayman, inaugurés avec le Radeon HD 6900. Là encore, les fréquences sont légèrement revues à la hausse, avec un gain variant de 37 MHz pour le A4-6300 à 44 MHz pour les puces A10, l'effort le plus conséquent étant de 84 MHz pour le A8-6600K.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free aurait, sans succès, tenté de racheter Bouygues Télécom
Virnetx lance une nouvelle plainte contre Microsoft
ARM ne connaît pas la crise, ses recettes progressent de 26%
Insolite : sous-vêtements connectés pour geeks coquins
CA World : CA renforce les bases de son approche DevOps
Orange étend son offre de communications unifiées en cloud
Fiscalité : l’idée d’une taxation de la bande passante aurait été évoquée
Linux : GNOME amorce le développement de son lecteur de musique
Etude : utiliser la dictée vocale en conduisant serait aussi dangereux qu'écrire un SMS
Geeksphone : les premiers smartphones Firefox OS déjà épuisés
Haut de page