AMD FX Next et Piledriver : vers une évolution de Bulldozer

04 octobre 2011 à 16h46
0
Avant même d'avoir lancé la nouvelle famille de processeurs FX-Series répondant au nom de code Bulldozer, qu'on attend le 12 octobre, AMD prépare activement sa succession. Notre confrère turc DonanimHaber a effectivement mis la main sur une présentation interne qui en détaille déjà les principales évolutions.

00F0000004354426-photo-amd-vision-2011-fx-logo.jpg

AMD appelle pour commencer « FX Next » la plateforme qui répondait jusqu'à présent au nom de code « Vishera ». Celle-ci adoptera une nouvelle architecture processeur répondant au nom de code « Piledriver », une évolution et non une révolution de l'architecture Bulldozer, promettant une modeste amélioration des performances de 10 %.

L'architecture « Piledriver » continuera d'ailleurs à exploiter le socket AM3+, à prendre en charge jusqu'à huit cœurs, 8 Mo de mémoire cache de troisième niveau et la DDR3 à 1866 MHz.

Elle inaugurera en revanche la fonction Turbo Core 3.0, qui devrait selon la source de la fuite offrir une gestion dynamique de la fréquence plus prompte.

AMD s'alignera par ailleurs sur Intel sur le plan des instructions, en adoptant le FMA3, qui permet d'opérer une multiplication et une addition en une passe sur trois registres, au détriment du FMA4 qui le faisait sur quatre registres. Si ça peut paraitre être un retrait au premier abord, adopter la même approche que le numéro un du marché permettra en fait de profiter de meilleures optimisations.

La plateforme « FX Next » devrait enfin s'en tenir au PCI-Express 2.0, mais prendre en charge en contrepartie deux emplacements x16, soit 32 lignes plutôt que 16 en plus des 4 du southbridge SB950, qui n'évoluerait pas quant à lui.

Quoi qu'il en soit patience, car la plateforme « Vishera » n'était attendue aux dernières nouvelles que pour le 3e trimestre 2012.

01E0000004630044-photo-amd-fx-next-platform.jpg

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page