Intel détaille ses futurs Core M Broadwell gravés en 14 nm

12 août 2014 à 16h04
0
Intel vient de livrer quelques détails relatifs aux futurs processeurs Core M basés sur l'architecture Broadwell et gravés en 14 nanomètres qui devraient débarquer sur le marché à temps pour les fêtes de fin d'année. Le fondeur promet qu'ils permettront de concevoir des machines entièrement passives de moins de 9 mm d'épaisseur.

0096000007398933-photo-logo-intel-core-m.jpg
Intel commercialisera d'ici la fin de l'année ses premiers processeurs gravés en 14 nanomètres. Pour inaugurer cette nouvelle architecture, Broadwell, et sa gravure en 14 nanomètres, le fondeur a choisi de commencer par le segment des machines hybrides et ultraportables. Les premiers représentants de la famille Broadwell seront donc des processeurs très basse consommation (dits Broadwell-Y), commercialisés sous la marque Intel Core M, dévoilée en juin dernier.

Quelques semaines avant son événement annuel (IDF), Intel a livré quelques détails techniques quant à ses futurs Core M à l'occasion de la conférence Hot Chips, organisée cette semaine en Californie. Sans surprise, l'exposé commence par un rappel des bénéfices associés à cette finesse de gravure inédite. Intel se dit ainsi en mesure de proposer des puces dont la surface diminuerait de moitié par rapport aux actuels processeurs Haswell (22 nm).

01C2000007555003-photo-intel-broadwell-core-m.jpg

Le gain serait également significatif sur le troisième axe, avec une hauteur inférieure d'environ 30% à celle de la génération précédente. Les processeurs Core M devraient donc se révéler plus faciles à intégrer au sein de châssis inférieurs à 10 mm d'épaisseur. La proposition tient d'autant plus qu'Intel promet un TDP divisé par deux par rapport à Haswell, soit un objectif cible aux alentours de 5W pour les modèles les plus économes, permettant d'envisager un refroidissement passif.


Dans le jargon d'Intel, Broadwell est ce qu'Intel appelle un tick, c'est à dire une adaptation de la génération précédente sur un processus de fabrication plus avancé. La micro-architecture reste donc très proche de l'actuelle, avec tout de même quelques améliorations : Intel avance ainsi un nombre d'instructions par cycle en hausse de 5% par rapport à Haswell, ainsi que des optimisations diverses portant sur l'accélération matérielle du chiffrement, la prédiction de branchements ou les opérations à la virgule flottante.

01C2000007555001-photo-intel-broadwell-core-m.jpg

La partie graphique progresse également, avec une augmentation de 20% du nombre d'unités de calcul (24 contre 20 avec Haswell), et de 50% pour ce qui est des unités dédiées aux textures. Le tout devrait profiter aussi bien aux capacités en 3D qu'aux traitements multimédia de type encodage vidéo.

01C2000007554999-photo-intel-broadwell-core-m.jpg

Intel se fixe comme objectif d'intégrer ces Core M dans des machines commerciales d'ici la fin de l'année. Le fondeur devrait revenir plus avant sur le sujet, et présenter quelques châssis finalisés, lors de son IDF, en septembre. Le reste de la gamme Broadwell, destiné notamment aux ordinateurs de bureau, est attendu pour le début de l'année 2015, avec un probable lancement à l'occasion du CES de Las Vegas.
Modifié le 18/09/2018 à 15h12
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top