Embarqué : AMD dévoile sa feuille de route, mi-ARM, mi-x86

10 septembre 2013 à 10h39
0
AMD a dévoilé lundi sa feuille de route sur le marché de l'embarqué. Qu'il s'agisse de l'industrie, du jeu, de clients légers ou de puces dédiées aux communications, la firme prévoit une double offensive ARM / x86, en misant à chaque fois sur sa capacité à fournir un coeur graphique intégré.

Pour AMD, acteur historique du processeur x86, le salut passera par la diversification. Après avoir annoncé qu'il livrerait début 2014 ses premières puces ARM destinées au marché des serveurs, l'ex-fondeur a détaillé lundi ses ambitions sur le terrain de l'embarqué. Son offensive adoptera une logique similaire à la stratégie retenue pour les serveurs informatiques : une offre segmentée selon deux volets, performance et basse consommation, et déclinée sur les deux architectures du moment, x86 et ARM.

Dans tous les cas, AMD se fera fort d'intégrer un coeur graphique reposant sur l'architecture de ses actuelles Radeon HD (GCN ou Graphics Core Next), un élément de différenciation considéré comme crucial par les officiels de la firme : d'abord parce que sur ce terrain, AMD dispose encore d'une bonne longueur d'avance sur Intel ; ensuite parce que cette logique qui vise à rapprocher CPU et GPU (via notamment une mémoire unifiée) est le nouveau credo de la firme (voir les travaux autour de la HSA, Heterogeneous System Architecture).

Performance : Blad Eagle et Hierofalcon

D'après AMD, qui étaie son discours à l'aide de chiffres VDC Research, le marché de l'embarqué se répartit à peu près équitablement aujourd'hui entre x86 (44%) et ARM (36%). Il constitue surtout un appétissant gâteau estimé à 11,3 milliards de dollars en 2013. Pour en ravir la plus grande part possible, la firme de Sunnyvale indique qu'elle remplacera courant 2014 sa gamme actuelle (les R-Series sur le segment performance et les G-Series pour les puces basse consommation) par trois nouvelles lignes de produit, deux performance et une basse consommation.

01CC000006629500-photo-amd-feuille-de-route-embarqu-embedded-roadmap.jpg

Dans la lignée des R-Series actuels, on trouvera les APU Bald Eagle, qui pourront combiner de deux à quatre coeurs x86 Steamroller et un GPU de classe Radeon HD 9000 (sur architecture GCN « améliorée »), pour un TDP compris entre 17W et 35W. AMD promet ici de nouvelles options de gestion de l'énergie, ainsi que la prise en charge de la mémoire ECC.

Gravés en 28 nm, ils seront soutenus par une gamme de puces tout en un (SoC) basés sur des coeurs ARM (Cortex A57, les mêmes que ceux qu'AMD prévoit d'utiliser dans l'univers serveur), et affichant un TDP allant de 15W à 30W. Baptisées Hierofalcon, ces puces offriront la prise en charge du PCI-Express 3.0, ainsi que de la fonction ARM Trustzone.

01CC000006629502-photo-amd-feuille-de-route-embarqu-embedded-roadmap.jpg

Pour les machines qui requièrent moins de puissance, AMD prévoit les APU Stepple Eagle, basés sur deux à quatre coeurs x86 Jaguar « améliorés » (enrichis donc de quelques optimisations par rapport aux actuels), doublés d'un contrôleur graphique de classe Radeon HD 8000, pour un TDP donné entre 5W et 25W.

Adelaar : un GPU dédié à l'embarqué

À cette offre, AMD prévoir d'adjoindre début 2014 son premier GPU dédié à l'embarqué, Adelaar. Celui-ci reposera sur l'architecture GCN, et AMD prévoit une configuration à 2 Go de mémoire vidéo GDDR5, pour une bande passante mémoire de l'ordre de 72 Go/s. Il sera décliné en version MCM, MXM et mini PCi-Express de façon à faciliter son intégration.

Avec ce catalogue, dont tous les produits devraient arriver sur le marché dans le courant du premier semestre 2014, AMD se dit armé pour répondre aux besoins de secteurs comme l'imagerie médicale, l'automobile, le commerce ou l'industrie. Il profitera vraisemblablement de son forum développeur, en novembre, pour tenter de rallier les développeurs à sa cause.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top