Intel et Renée James : créer de nouvelles expériences

14 septembre 2010 à 21h53
0
Intel tient en ce moment même à San Francisco sa conférence annuelle réunissant développeurs, analystes et journalistes dans le cadre de l'IDF ou Intel Developers Forum. Pour cette deuxième journée, le keynote d'ouverture était animée par Renée James, vice-présidente en charge des logiciels. Dans la lignée de ce qui est évoqué depuis 48 heures, Renée James a évoqué l'importance des expériences utilisateurs. Le but étant bien sûr de dire que les meilleures expériences utilisateurs se font sur les plate-formes Intel.

0000015E03547722-photo-intel-idf-2010-ren-e-james.jpg


Opérant un retour en arrière sur certaines expériences utilisateurs que nous prenons pour acquises aujourd'hui, Renée James nous a ainsi appris que les émoticônes et leur concept remontent à l'année 1881 alors qu'ils ont vu le jour sur nos ordinateurs en 1982 via les travaux d'une université. Et d'embrayer sur le sujet des tablettes avec sur scène une tablette issue d'un musée d'informatique et datant de 1981. Voilà un point de départ intéressant pour élaborer sur la pertinence de l'architecture Intel dans le domaine des tablettes. Alors qu'en 1981, l'expérience utilisateur sur les tablettes étaient franchement peu engageante, elle l'est aujourd'hui beaucoup plus grâce aux avancées en matière de graphisme et d'interface tactile. Un sujet particulièrement sensible chez Intel puisque le fondeur, dorénavant fournisseur de solutions, estime que d'ici trois ans le volume du marché des tablettes atteindra les 100 millions d'unités. Seulement voilà jusqu'à présent la tablette la plus vendue reste l'iPad d'Apple qui utilise une puce... ARM !

0000011803547724-photo-intel-idf-2010-tablette.jpg
0000011803547726-photo-intel-idf-2010-tablette-1981.jpg

Intel IDF 2010 : Tablette et tablette de 1981


Pour que la plate-forme Intel ait du sens, et propose les meilleures expériences, il faut que les développeurs aient des outils appropriés. C'est donc tout naturellement que Renée James a évoqué sa chasse gardée. Avec 7,9 millions de développeurs utilisant les outils Intel, dans 235 pays, Renée James s'est félicitée de la portée et de l'adoption des outils de développement, plus de 90 tout de même, proposées par Intel pour l'architecture IA. Et de répéter, comme Paul Otellini, que n'importe quel système d'exploitation, qu'il s'agisse de Linux, Windows, MacOS, etc, fonctionnera au mieux sur la plate-forme Intel. La force de l'auto-persuasion ? On reste dans les outils de développement avec Havok et son moteur physique. Rappelons qu'Intel a en effet racheté Havok il y a quelques années. Les développement autour d'Havok n'ont pas cessé pour autant et Renée James a pu annoncer qu'Havok était dorénavant disponible sur Intel Atom et sur la plate-forme App-Up, et ce gratuitement pour les développeurs.

0000011803547728-photo-intel-idf-2010-intel-havok.jpg


Toujours au sujet des acquisitions qui ont conforté ces dernières années les trois piliers d'Intel, il fut également question de WindRiver et de ses technologies de gestion des paquets pour des débits supérieurs sur les interfaces réseau. Preuve s'il en est que les rachats opérés par Intel donnent des résultats concrets et ce dans tous les domaines.

0000011803547730-photo-intel-idf-2010-windriver.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top