Synology DS415+ et DSM 5.1 : un NAS haut de gamme et des nouveautés pour les PME

17 septembre 2014 à 15h50
0
Synology profite de sa tournée mondiale, qui est passée par Paris hier soir, pour faire le point sur les innovations de sa solution DSM mais aussi pour annoncer un nouveau NAS très intéressant pour les PME.

0140000007637471-photo-synology-diskstation-ds415.jpg
233 x 203 x 165 mm pour 2,05 kg sans disque dur

DS415+ : un NAS de bureau à processeur Intel Atom Avoton

Synology a effectivement officialisé le DiskStation DS415+, un NAS très haut de gamme d'un point de vue grand public, et qui se destine en premier lieu aux PME dans lesquelles il peut faire office de puissant serveur multifonction prêt à l'emploi.

Ce nouveau modèle abrite effectivement un processeur Intel Atom C2538, nom de code Avoton, comportant quatre cœurs à 2,4 GHz et assurant le chiffrement et le déchiffrement matériel au travers du nouveau jeu d'instructions AES-NI. C'est à notre connaissance le premier NAS de bureau (pas au format rack), convenant donc aux entreprises dépourvues de salles des machines, équipé d'un tel processeur.

Le fabricant assure que ce petit NAS et sa plateforme DiskStation Manager sont nettement plus performants, du moins en termes de taux de transferts, qu'un serveur à processeur Intel Xeon E3-1200v3 avec Windows Server. Il offrirait des débits similaires sans chiffrement, mais des débits deux à trois fois supérieurs avec chiffrement. Le DS415+ délivre en fait des débits à peine plus faibles avec des données chiffrées qu'avec des données non chiffrées, d'un peu plus de 230 et 210 Mo/s en lecture et en écriture.

Le DS415+ est par ailleurs un NAS de bureau haut de gamme comme beaucoup d'autres. Il embarque 2 Go de mémoire vive DDR3 à 1600 MHz, peut accueillir jusqu'à quatre disques durs Serial ATA II de 6 To, et dispose de deux ports Gigabit Ethernet, de deux ports USB 3.0, d'un port USB 2.0 et enfin d'un port eSATA, compatible avec les boîtiers d'extension de deux à douze baies.

Ce Synology DiskStation DS415+ sera disponible prochainement au prix de 540 euros TTC.

00F0000007637473-photo-synology-diskstation-ds415.jpg
00F0000007637475-photo-synology-diskstation-ds415.jpg

DSM 5.1 pare les oublis du salarié technophile catapulté DSI

Sur le plan fonctionnel, la Synology Conference 2015 fut par ailleurs l'occasion de découvrir les apports du DSM 5.1 pour les entreprises. Au-delà de multiples optimisations pour les installations redondées d'entreprises de plusieurs dizaines de salariés, cette nouvelle version apporte des améliorations bienvenues pour les PME dépourvues de département informatique.

Elle inaugure effectivement un « Security Advisor », qui peut surveiller toutes sortes de critères et alerter un ou des administrateur(s) en cas de risque pour la sécurité. En plus de l'email, le système prend désormais en charge les solutions de notifications de Google Chrome et de Safari, y compris lorsque l'interface d'administration est fermée.

Dans le même registre, DiskStation Manager offre enfin une fonction de mise à jour automatique. Si le commercial technophile auquel on a confié la casquette de DSI n'accède pas à l'interface d'administration du NAS pendant un moment, les failles éventuelles sont malgré tout comblées dès que possible.

DSM 5.1 accueille enfin les services de stockage et de sauvegarde en ligne de Microsoft, populaires en entreprise. On peut donc synchroniser des dossiers avec OneDrive et effectuer une sauvegarde en ligne vers Azure.

0140000007623915-photo-synology-dsm-5.jpg

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page