Intel Bordenville : un SoC Atom pour concurrencer ARM sur les micro-serveurs

Par
Le 27 décembre 2011
 0
À l'heure où ARM s'apprête à conquérir le marché du serveur, avec la préparation d'une nouvelle architecture 64 bits, Intel préparerait sa riposte avec une plateforme répondant au nom de code « Bordenville », incarnée principalement par un SoC Atom.

00f0000002072010-photo-logo-intel-atom-2009.jpg

Prématurément révélé par une source d'un confrère américain, ce SoC (System on Chip) nom de code « Centerton » serait le système x86 complet le plus simple jamais conçu. Il offrirait ainsi une densité quatre fois supérieure à celle du Xeon le moins gourmand, de quoi concentrer pas moins de 2000 processeurs dans un seul rack !

Il combinerait pour ce faire la totalité des composants essentiels au fonctionnement d'un serveur dans une seule puce tout-en-un. Un SoC « Centerton » abriterait donc d'une part deux cœurs « Saltwell » cadencés à 1,6 GHz et munis de 512 Ko de mémoire cache chacun, et d'autre part un contrôleur DDR3 mono-canal à 1333 MHz, prenant en charge jusqu'à 8 Go de mémoire ECC à 1,5 ou 1,35 V, un contrôleur PCI-Express 2.0 à 8 voies, et tout le minimum vital en terme d'entrées/sorties.

Le CPU prend en charge l'Hyper-Threading, pour un total de quatre threads, et le VT-x, pour la virtualisation du processeur mais pas des entrées/sorties (VT-d). Il appartient quoi qu'il en soit au concepteur du serveur d'interconnecter au moyen du PCIe les contrôleurs de stockage (Serial ATA ou SAS), de réseau (Ethernet, fibre optique), USB ou autre dont il a besoin.

L'ensemble ne revendique qu'un TDP de 5,7 à 8,1 W pour un module de la taille d'une carte bancaire.

Intel prépare donc une solution alléchante pour le marché du micro-serveur à haute efficacité énergétique, d'autant que l'architecture x86 a une énorme longueur d'avance que l'ARM dans ce domaine, et que « Bordenville » ne fait pour l'heure appel qu'au 32 nm, alors qu'Intel maitrise déjà le 22 nm. L'extrait de la présentation en fuite fait état d'un lancement au deuxième trimestre 2012.

01e0000004844466-photo-intel-bordenville-centerton-soc-atom.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top