La SaaS Academy tente d’accélérer le virage des éditeurs vers le cloud

18 décembre 2014 à 11h27
0
Le marché des éditeurs de logiciels continue sa mutation. Afin d'encourager le passage d'un modèle de licence à celui du SaaS, les professionnels se rassemblent autour d'une initiative commune baptisée SaaS Academy.

Les éditeurs de logiciels à destination des professionnels sont confrontés depuis plusieurs années à une tendance lourde. Si la vente de licences représente encore une partie conséquente de leurs activités, ils sont désormais contraints de modifier leurs modèles de distribution. Pour accompagner ce changement, l'initiative SaaS Academy a été mise en place.

015E000005744488-photo-saas-cloud-logo.jpg


Programmée dans le cadre des mesures de la Nouvelle France Industrielle, l'organisme a pour but de guider les professionnels vers ce modèle de distribution. L'idée est née des mesures proposées dans le cadre du Plan cloud. Missionnés par le gouvernement pour mettre en avant les spécialistes du cloud computing en France, Atos et OVH avaient proposé de venir « en aide aux éditeurs de logiciels dans leurs transition vers le cloud ».

La concrétisation de cette mesure se présente sous la forme d'une structure soutenue par les professionnels du secteur tels que OVH, Intel, IBM, HP, Microsoft ou encore VMware. Son but est de sensibiliser pas moins de 600 éditeurs dans les 3 années à venir. Des programmes d'assistance et des enseignements seront dispensés auprès de sociétés sélectionnées.

Ce programme n'est toutefois pas gratuit et les professionnels qui désirent participer à l'initiative devront débourser 2 600 euros. En attendant, la SaaS Academy va se rendre dans plusieurs régions afin de rencontrer les écosystèmes locaux.



A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Madonna victime d'un piratage, son futur nouvel album publié sur Internet
Xavier Niel rachète Orange Suisse 2,3 milliards d’euros
Prix des applications mobiles : hausses (et baisses ?) des tarifs à prévoir en janvier
Ballot Screen : Microsoft met un terme au choix du navigateur
Amputé, un Américain est équipé de deux bras bioniques
Steam empêche les dons de jeux depuis certains pays, dont la Russie
Norton associe sa marque à des jeans
Infos US de la nuit : Apple Pay ajoute dix banques à son portefeuille
BlackBerry Classic : un retour aux sources à 429 euros
Netflix n'a aucune intention de proposer un mode hors-ligne
Haut de page