Le SaaS commence à gagner les applications critiques

Thomas Pontiroli
26 novembre 2014 à 11h34
0
Les applications accessibles depuis le cloud comme un service (SaaS) gagnent du terrain y compris sur des sujets critiques, observe Gartner dans une étude. Mais certaines craintes sur la sécurité persistent.

Las coûts auront finalement eu raison de la frilosité des entreprises. Rétives, jusqu'à aujourd'hui, à passer leurs applications critiques en SaaS (disponibles depuis n'importe où via le cloud), elles commencent de plus en plus à déployer ce genre de solutions. D'après une étude du cabinet Gartner réalisée dans dix pays, une « véritable transition » est en cours dans ces sociétés, qui se limitaient jusqu'alors à des projets pilotes.


05744486-photo-saas-cloud-logo.jpg


Si le budget des directions informatiques a tendance à repartir à la hausse, 80% reste consacré en moyenne à la maintenance de l'existant, ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour l'innovation. C'est là que les solutions cloud interviennent. Moins chères à « acquérir », car il s'agit d'abonnements lissés dans le temps et à déployer, car elles ne doivent pas être installées sur chaque poste, c'est ainsi qu'elles gagnent du terrain.

Le 100% SaaS, pas pour demain

Joanne Correia, vice-présidente de la recherche chez Gartner observe que « les déploiements d'applications SaaS touchent de plus en plus à des sujets critiques, et plus seulement la gestion des e-mails ». L'étude révèle que 44% des répondants avancent l'argument du coût comme principale raison pour le choix d'outils en cloud. C'est principalement le cas chez les plus jeunes responsables informatique. La fonction de DSI a plutôt tendance à considérer cela comme un atout, mais voit en premier lieu dans le cloud un gain d'agilité.

Gartner rappelle évidemment que l'adoption de solutions en cloud public dépend toujours du niveau de criticité des données, de la position géographique de l'entreprise et de son architecture IT. C'est pourquoi, certaines entreprises continueront toujours de concilier les applications cloud avec celles installées sur site. Des craintes autour de la sécurité, la confidentialité et l'indiscrétion de gouvernements ont toujours lieu.

Lorsqu'on demande à ces entreprises ce qu'elles déploieront au cours des deux prochaines années, 46% optent ainsi pour du cloud privé et 24% pour du cloud public. Le modèle traditionnel de l'installation sur site pourrait baisser de 34% aujourd'hui à 18%, prévoit Gartner.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

iPhone 12 Pro Max / Huawei Mate 40 Pro / Google Pixel 5 : lequel choisir pour la photo ?
Test ASUS ZenBook Duo 14 (2021) : l’ultraportable créatif est-il à l’aise en création ?
Bon plan VPN : CyberGhost, NordVPN, Surfshark, toutes les promos VPN de ce week-end
Notre sélection de logiciels et applications pour diminuer la fatigue des yeux devant un écran
CES 2021 : Netgear présente de nouvelles solutions 4G LTE et 5G
Quelle est la meilleure plateforme de SVOD en Janvier 2021 ?
Test Samsung HW-S61T : une barre de son évolutive et fidèle, avec une ampleur limitée
Couvre-feu à 18 h : où et comment télécharger et remplir son attestation de déplacement ?
Faut-il enlever une seconde à une minute ? Des scientifiques y sont favorables
Un VPN protège-t-il vraiment mon anonymat sur Internet ?
Haut de page