Victime d'une défaillance, CloudFlare est tombé, entraînant Wikileaks et 4chan

04 mars 2013 à 18h23
0
Le service CDN CloudFlare a dû fermer pendant près d'une heure, rendant indisponibles près de 785 000 sites dont Wikileaks et 4chan. Pour expliquer cette défaillance, l'éditeur a invoqué un problème au sein de ses routeurs, qui auraient été mis hors d'usage.

00D2000005756240-photo-cloudflare.jpg
Censé répartir la charge, le service de diffusion de contenus CloudFlare a été indisponible pendant environ une heure ce dimanche 3 mars. Durant cette interruption, pas moins de 785 000 sites ne pouvaient plus être consultés par les internautes. Parmi les plateformes affectées, on notera la présence de Wikileaks ou bien encore de 4chan.

Dans une note désormais hors-ligne et reprise par Techcrunch, CloudFlare précise que certains routeurs Juniper en bordure du réseau ont connu une défaillance majeure. La plupart d'entre eux n'ont ensuite pas redémarré de manière automatique alors que les autres croulaient littéralement sous le nombre de requêtes.

Au bout d'une heure, le trafic a pu reprendre son cours normal. Toutefois, Cloudflare indique qu'il continue à examiner en détails les motifs qui ont causé cette panne.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Galaxy S IV disposerait d'un système d'eye-tracking
La Maison-Blanche :
Android : Opera publie une version bêta de son navigateur sur WebKit
Shopping Express : Google veut concurrencer la livraison en un jour d'Amazon
Interview W3C : retour sur les enjeux de WebRTC
Une faille de sécurité mineure identifiée sur le Galaxy Note II
L'AFA annonce que 687 contenus illicites ont été retirés dans le monde en 2012
Le Camping accueille douze nouvelles start-up sous son tipi
Etude négative sur Free Mobile : Xavier Niel débouté face à son auteur
Vers une loi sur la neutralité du réseau ?
Haut de page