Cloud : Salesforce se met à Java avec Heroku

01 juin 2018 à 15h36
0
Heroku Enterprise s'attaque désormais au langage de programmation Java. Propriété de Salesforce, le service vient de dévoiler sa nouvelle offre pour les entreprises qui utilisent Java dans l'exécution d'applications.

00FA000005417441-photo-heroku-logo.jpg
En décembre 2010, Salesforce avait annoncé le rachat de la plateforme d'applications Ruby dans le Cloud Heroku pour 212 millions de dollars. Le groupe basé à San Francisco n'avait cependant pas pris en compte l'ensemble des langages de programmation. Un manque désormais comblé avec l'annonce de la disponibilité de Heroku Enterprise pour Java.

Le service de Platform-as-a-Service (PaaS) permet en effet aux professionnels de créer mais également de déployer des applications Java et les déplacer sans l'utilisation supplémentaire d'un logiciel ou d'une autre infrastructure. Unification oblige, Heroku est désormais intégré à la plateforme Cloud de Salesforce.

L'intérêt de l'offre réside dans le fait qu'elle est déjà configurée afin que les développeurs puissent déployer leurs applications plus facilement sans devoir prendre en compte d'autres éléments concernant les composants d'infrastructure. Salesforce insiste d'ailleurs sur le gain de temps et le côté simple de sa solution.

Heroku Enterprise pour Java est d'ores et déjà disponible et sera vendu à partir de 1 000 dollars par mois et par application.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page