AX 2012 : Microsoft va mettre son ERP dans les nuages

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004162988-photo-microsoft-dynamics-erp-ax-2012.jpg
Microsoft a annoncé qu'il comptait sortir la prochaine version d'AX 2012, en août prochain. Il s'adresse aujourd'hui aux moyennes entreprises et aux filiales de grands groupes, et la principale nouveauté de cette version concerne l'apparition de versions dans le cloud de l'ERP intégré, Microsoft Dynamics ERP.

La solution de gestion des ressources de l'entreprise (ERP) de Microsoft suit la voie tracée par son logiciel de gestion de la relation client (CRM) : dès août, il sera possible de souscrire à des versions à la demande (Software-as-a-Service, SaaS). Les équipes internes de Microsoft et les clients partenaires ont pu entrapercevoir AX 2012 lors d'une Technical Conference en février dernier. A Convergences, qui se tient jusqu'à mercredi à Atlanta, Microsoft en montre une version presque fonctionnelle.

Parmi les quatre piliers fondateurs de l'ERP de Microsoft, on trouve, selon Virginie Garlasain, chef de produit Dynamics ERP pour Microsoft France :
  • « La capitalisation sur l'ensemble de la plateforme technologique de Microsoft. » Ce n'est pas spécifique à la prochaine version de l'ERP, mais Microsoft met en avant les outils collaboratifs SharePoint, l'intégration SQL, et l'interopérabilité complète avec .Net. « L'intégration sera même plus poussée qu'avant, puisqu'il va être possible de développer autour d'AX 2012 avec les outils Visual Studio. »

  • Le travail autour de métiers précis, notamment en visant les cinq secteurs prioritaires de Microsoft : industrie, distribution, commerce de détail, services professionnels et secteur public. Pour ce dernier, un vertical va être intégré à AX 2012, nouveauté par rapport aux précédentes versions de l'ERP. « Ce qui est innovant, c'est que ces cinq verticaux sont disponibles dans une seule et même solution, avec un socle commun et des couches macro-verticales. »

  • L'agilité dont veut faire preuve Microsoft. Sa solution verticalisée présente en effet le risque de tomber dans une rigidité accrue, mais pour Virginie Garlasain, « ce n'est pas le cas car on est dans un modèle à la fois agile et évolutif. »

  • La simplicité, enfin. Cela ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais Microsoft a une nouvelle fois adapté son interface en ruban dans AX 2012. Nouveauté de l'ERP, l'apparition d'une interface qui est, selon Microsoft, utilisable avec des interfaces tactiles, pour les ateliers de production par exemple.

Comme pour la solution CRM de Microsoft, un système de plugin permettra de personnaliser l'ensemble en fonction des besoins des clients.

Du côté stratégique, on note une évolution vers le cloud. « Cette approche repose sur le succès de Microsoft Dynamics CRM. La première attente du client avec un ERP dans le cloud, c'est une solution métier. On va donc proposer des solutions dans le cloud qui seront exactement les mêmes versions que les ERP disponibles sur site chez nos clients. Cela permet une liberté de choix : sur site, hébergé par un partenaire, ou sur la plateforme Azure. »

S'il est encore trop tôt pour connaître les prix des versions cloud de la prochaine version de Microsoft Dynamics ERP, on peut s'attendre à une politique équivalente à celle pratiquée par le CRM cloud de Microsoft. On en saura sans doute plus dans les prochains mois, la sortie définitive étant prévue pour août 2011.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel : une feuille de route qui en dit long sur le futur LGA2011
Intel lance Oak Trail, sa plate-forme Atom destinée aux tablettes!
Sony vs GeoHot : fin des hostilités ?
Opera 11.10
Insolite : le disque dur qui n'était qu'une vulgaire clé USB
Report de l'attribution 4G : Free n'est pas sur la même fréquence
Ralph Lauren lance un sac avec chargeurs solaires, vilain et onéreux
24h00.fr rachète Boosket et ses outils de
Adobe Creative Suite 5.5 : cap vers
E-book : l'Assemblée nationale se refuse à attaquer les géants du livre [MàJ]
Haut de page